masculins / OL - Toulouse

Faire le plein à Gerland

Publié le 26 septembre 2009 à 09:00 par TS

Une semaine après avoir été tenu en échec au Parc des Princes (1-1), l’Olympique Lyonnais accueille le Toulouse FC ce soir à Gerland. L’occasion pour les hommes de Claude Puel de signer un quatrième succès à la maison en autant de rencontres et de rester invaincu en championnat…


Après Valenciennes, Nancy et Lorient, c’est Toulouse qui se présente à Gerland ce week-end. Un TFC dont le bilan à l’extérieur est plutôt maigre depuis le début de saison : deux nuls et une défaite. Mais, depuis la trêve internationale, les Lyonnais se montrent beaucoup moins convaincants dans le jeu, comme face à Lorient (1-0), la Fiorentina (1-0) ou encore le Paris Saint Germain (1-1), où les coéquipiers de Sidney Govou ont failli concéder leur première défaite de la saison. La venue des Toulousains permettra-t-elle à l'OL de retrouver le niveau de jeu affiché durant le mois d'août ? Une chose est sûre : pas question de gaspiller des points à domicile, d’autant plus que les Bordelais mènent un train d’enfer en ce début de saison.

Désireux de montrer un visage plus séduisant qu’au Parc des Princes, l’Olympique Lyonnais devra retrouver plus de sérénité et de réalisme afin de s’éviter une nouvelle grosse débauche d’énergie à trois jours du déplacement en Hongrie. Seule inquiétude au tableau : Claude Puel devra composer avec une attaque grandement démunie par les forfaits de Michel Bastos, qui souffre d’une déchirure sur la membrane entre tibia et péroné, et celui de Lisandro Lopez, toujours en délicatesse avec ses adducteurs. Des absences préjudiciables, d’autant plus que les deux recrues estivales ont inscrit neuf des vingt buts lyonnais cette saison. En sachant que Cleber Anderson et Jean-Alain Boumsong sont toujours indisponibles, l’apport du banc sera déterminant face à une équipe qui excelle dans le combat physique.

Côté Toulousain, les coéquipiers de Pierre-André Gignac ont déjà laissé quelques points en route. Après un début de saison maussade, avec cinq points au compteur après cinq journées, les Toulousains sont désormais sur une très bonne dynamique. Mieux, les deux succès consécutifs obtenus sur le terrain du Partizan Belgrade en Ligue Europa (2-3) et face au Mans (2-0) ont redonné le sourire à un groupe handicapé par la blessure de son capitaine Mauro Cetto, pilier du système défensif mis en place par Alain Casanova. Une défense qui sera décimée à Gerland, puisque l’entraîneur toulousain devra se passer des services d’Ebondo (cheville), de Fofana (fatigue) et de M’Bengue (ischio-jambiers). Mais, l’OL devra surtout se méfier de Pierre-André Gignac qui n’a trouvé qu’une seule fois le chemin des buts cette saison. Attention au réveil du meilleur buteur de la L1 la saison dernière (24 buts)…

Même si le TFC n’a plus gagné à Gerland depuis la saison1965/1966 - une éternité -, les Toulousains joueront crânement leurs chances dans cette rencontre entre « européens ». De son côté, l’OL doit s’imposer. D’abord, pour suivre le rythme soutenu de ses concurrents directs, Bordeaux et Marseille. Puis, pour rester invaincu et faire le carton plein à domicile en quatre réceptions. La lutte pour le titre passe aussi par là…
Sur le même thème