masculins / Sochaux - OL J-1

Faire le plein de vitamines dans l'Est

Publié le 17 mars 2006 à 17:00 par R.B

Pour l’instant l’Est de la France a inspiré les Lyonnais. Succès à Strasbourg, Metz et Nancy ; 3 victoires avec la manière, des buts marqués (10) et une cage inviolée. Si nous y ajoutons les matchs disputés à Gerland contre ces équipes, cela donne un bilan encore plus impressionnant.

En effet 7 victoires en autant de rencontres, 17 buts inscrits… et 0 encaissé ! Les Sochaliens font bien évidemment partie du lot des victimes. La talonnade géniale de Malouda sur un centre d’Abidal ayant eu raison de la résistance de Richert le 29 octobre dernier. Ce soir là, il avait fallu 29 tirs aux Olympiens pour faire la différence. Fred, Diarra, Juninho, Wiltord et Malouda avaient eu plusieurs possibilités de creuser l’écart… en vain.

Direction Sochaux… le Stade Bonal où les partenaires de Coupet ont pris l’habitude de s’imposer depuis 2 saisons. Le maître du lieu, le FCSM, est plutôt palot ; il a besoin de prendre encore quelques points pour assurer son maintien. Heureusement, depuis le 1 octobre 2005, les Lionceaux se sont refaits une virginité à domicile ; soit 8 matchs sans défaite (4 succès et 4 nuls) et leur gardien Richert n’a plus vu un ballon franchir sa ligne de but lors des 348 dernières minutes à la maison. « Je crains la force collective lyonnaise, mais aussi la faculté de ce groupe à exploiter les points faibles de ses adversaires ; je n’oublie pas la vitesse et la qualité des coups francs de cette équipe… ». L’entraîneur Dominique Bijotat est conscient de l’ampleur de la tâche qui attend sa formation, mais il ajoute aussitôt : «j’attends une réaction de mes joueurs après la lourde défaite à Monaco et nous avons cependant envie d’être la première équipe à faire chuter l’OL à l’extérieur ». Daf, Brunel, Megni seront absents chez les Jaune et Bleu qui compteront sur les qualités de leur tandem Dagano-Ilan, 15 des 24 buts inscrits, pour faire la différence.

[IMG40104#R]L’OL commence son marathon qui pourrait l’emmener sans souffler au 20 mai ; soit 18 matchs à disputer. Il y a en priorité ce cinquième titre de rang à remporter. Malgré les 9 points d’avance sur Bordeaux, ce trophée n’est pas encore dans les vitrines du club. « Nous devons penser d’abord à consolider notre position de leader de la L1 avant d’envisager les matchs contre Bastia et Milan ». L’ancien doubiste Benoît Pedretti, revient chez lui, avec les idées très claires. Chaque compétition en son temps, en sachant qu’il est plus facile de laisser « l’ordinaire » lorsqu’il y a un bon matelas de sécurité en terme de points. « Sachez que nous ne pensons pas à Milan. Le titre n’est pas acquis ; chaque goutte de sueur y sera totalement consacrée. Nous ne lâcherons rien et je veux que nos adversaires le sachent… ». Gérard Houllier ne dit pas le contraire. « C’est le temps du sprint final et il se gagnera ensemble. Le collectif est toujours plus fort que l’individu ».

10 buts lors des 3 derniers matchs ; 3 victoires… une qualification et une infirmerie presque vide (sauf Berthod et Monsoreau), l’OL a une forme resplendissante. 18 joueurs se rendent à Sochaux. Cacapa, Ben Arfa et Réveillère joueront avec la CFA. Pas question pour le quadruple champion de France de prendre ce match à la légère. « Ce genre de rencontre, comme celle face à Bastia et Toulouse, doit servir de vitamine à l’opposition contre Milan ». Les propos du coach olympien invitent donc au dépassement de soi. Il lui restera simplement à choisir ses éléments pour débuter ces 90 minutes en sachant qu’il devra penser à la répétition des efforts des semaines restantes pour boucler la saison. Alors Fred, Govou, tous deux de retour dans le groupe, voire Pedretti ou un autre seront-ils titulaires ? Pour l’instant rien n’a filtré dans les propos de l’entraîneur lyonnais. Une nouvelle fois, nous verrons sur place quelques minutes avant le coup d’envoi.
Sur le même thème