masculins / Le Havre - OL

Faire tourner le compteur…

Publié le 19 septembre 2008 à 18:55 par R.B

Retour à l’ordinaire pour le sextuple champion de France avec un déplacement chez un promu qui rêve de créer l’exploit… Parions, aussi, sur un retour à plus de rigueur…

Si les 2 récentes courses poursuites lyonnaises ont magnifié le spectacle, pas sûr pour autant qu’elles aient comblé d’aise le rigoureux Claude Puel. Le bloc équipe si imperméable depuis le début de saison s’est en effet fissuré pour offrir 2 buts aux Niçois et Florentins... 2 buts d’avance à combler. Heureusement le mental, les ressources collectives et le talent individuel ont remis les Lyonnais sur les bons rails. Simple avertissement, on l’espère.

Lors de son point presse, l’ancien entraineur lillois a bien fait comprendre que ces approximations n’avaient aucune relation avec les joueurs présents ou ceux absents. Pas question d’incriminer les défenseurs de métier ou non par exemple. Au Havre, la plus grande vigilance sera recommandée pour repartir sur ce sérieux manifesté précédemment.

Le promu normand a besoin de points mais n’a pas fait de fixation sur les 3 en jeux face aux Olympiens. « Nous n’avons pas de pression, car tout le monde s’attend à une défaite de notre part… C’est le choc des extrêmes ; nous allons souffrir, mais on y croit… L’OL est le numéro 1 ; on connait les atouts du champion de France, capable d’enchainer les matchs et les compétitions différentes… ». Alassasne, Revault, Aït Ben Idir (propos recueillis sur le Site du club)savent que cette réception ne sera pas une partie de plaisir. Comment faire alors ? « Il faudra à être à 200%, donner tout ce que l’on a, garder cette ambition de jouer et rester sur notre lancée de Rennes ». Le HAC n’a que 4 points, mais n’a jamais renoncé, ni explosé depuis 5 journées, malgré son groupe composée en grande partie de joueurs néophytes en L1. Il y a toutefois, pour rassurer ce collectif, les expérimentés Revault, Hénin, Dieuze, Gillet.

L’OL enchaine son 3ème match en 8 jours. « C’est le propre d’un club qui joue le haut niveau… ». Ne compter pas sur Claude Puel pour se plaindre des cadences infernales ! Certes son infirmerie n’est pas vide. Santos, Keita, Delgado, Grosso, Clerc sont toujours en reprise ou en soins. Et ce problème de latéral reste ouvert jusqu’au retour du champion du monde italien, voire aussi la meilleure solution pour l’axe central de la défense. Sur le côté gauche, le coach va-t-il lancer un jeune ? Trouver une autre solution ? Reproduire une de celles qu’il a déjà utilisée ? Dans l’axe, Cris va-t-il reprendre « sa place » ? Mensah va-t-il y débuter avec son nouveau club ? On peut associer à ces interrogations des questions pour les autres lignes, surtout après les efforts fournis mercredi soir.

L’OL, malgré ses 5 absents, a un groupe étoffé qui permet de faire des choix, notamment devant. Et si la fraicheur peut être un paramètre important sur la pelouse du Stade Dechasseaux, quelques joueurs pourraient alors débuter. Il est important de faire tourner le compteur points en championnat dont l’OL est devenu le leader après sa victoire arrachée dans les arrêts de jeu contre Nice.
Sur le même thème