masculins / OL - SCB

Faire tourner le compteur

Publié le 27 avril 2014 à 15:00 par R.B

Après le point ramené de Toulouse, l’OL doit enchaîner face au Sporting Bastia assuré du maintien et qui peut prétendre finir dans la première partie de tableau…

  Est-ce-que l’OL a le  choix ? Non, s’il ne veut compter que sur lui-même. 5 points de retard sur l’ASSE et 2 d’avance sur l’OM. L'OL doit s'imposer pour éloigner les Phocéens et revenir à 2 longueurs des Verts. Faire tourner le compteur, il n’y a que cela qui compte dans ce sprint final où le septuple champion ira notamment à Marseille… autant y aller avec une avance conséquente.

Le visiteur de cette fin d’après-midi est assuré de son maintien. Mais il peut ambitionner terminer dans les 10 premiers en obtenant pourquoi pas son meilleur classement depuis la saison 2000-2001 où il avait terminé à la 8ème place. Bon, il faudrait que les partenaires de Landreau se fassent violence samedi à Gerland pour ramener quelque chose. La 17ème défense du championnat n’a pris que 9 points en déplacements (1 succès et 6 nuls), ce qui place le Sporting au 18ème rang des voyageurs. Franchement pas terrible. Privé notamment de « Toto » Squillaci, le club à la célèbre tête de Maures a pourtant des arguments avec Boudebouz, Khazri, Romaric… il y a aussi des arguments techniques.

Le Sporting pas tout à fait en roue libre mais sans pression. Ce n’est donc pas le cas de l’OL dans sa quête du fameux ticket européen. 4ème ou 5ème, ce n’est pas la même chose, mais l’essentiel est d’y être sur cette scène que le club olympien fréquente avec assiduité depuis très longtemps.

Pour ce 58ème match officiel de la saison, Rémi Garde ne récupérera pas de joueurs, mis à part Rémy Vercoutre, fin de suspension. Il faudra donc faire sans Gourcuff, M. Lopes, Grenier, Fofana toujours en soins ou en reprise, cela laisse cependant quelques possibilités à l’entraîneur olympien. Il a l’habitude depuis plusieurs semaines de jongler avec ces soucis. Ce sera « enfin » le dernier rendez-vous après un match en milieu de semaine. Cela vaut vraiment la peine de filer ce coup de collier attendu avant de basculer dans un rythme plus tranquille pour boucler la saison. Pas de fraîcheur à attendre, mais assurément du cœur comme les partenaires de Maxime Gonalons l’ont montré mercredi au Stadium. Ce cœur qui peut remplacer des jambes dures, repousser le surmenage, attirer la chance et les encouragements énamourés de ses supporters déjà bien présents.

Alors parions que l’OL ne va pas flancher en vue de la ligne droite. Il en a eu tellement la possibilité précédemment que cela semble désormais improbable. Il a trop souffert pour ne pas être récompensé. Aller chercher l’Europe, cela passe déjà par un succès face à l’équipe corse de Frédéric Hantz… Faire tourner le compteur, la mission de ce 27 avril.


TOUTES LES NEWS SUR OL - BASTIALE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème