masculins / OL - Strasbourg J-2

Faire tourner le compteur domestique

Publié le 30 novembre 2007 à 18:42 par R.B

Après un grand rendez-vous européen du milieu de semaine, retour à l’ordinaire oh combien important. L’OL reçoit le promu strasbourgeois. L’objectif est toujours le même : gagner…

La finale à Glasgow dans 15 jours ne doit pas occulter le championnat. Le passage des joutes continentales aux affaires domestiques ne datent pas d’hier. Certes cela faisait longtemps que le sextuple champion de France n’avait pas eu l’esprit rapidement libéré dans une phase de poule de Champions League.

A 4 journées de la fin du parcours aller, cet OL a semé tous ses concurrents potentiels en L1, mis à part les Lorrains de Pablo Corréa scotchés à 3 points avec un match en moins. Là encore, il y aura, peut-être, un beau final le 22 décembre à Nancy pour le titre honorifique de champion d’automne. En attendant cette clôture, il reste donc Strasbourg, Caen et Nice. Les Strasbourgeois d’abord. Un très bon début de saison, 10 points en 5 matchs, un ralentissement, une belle reprise (7 points en 3 rencontres) et un nouveau fléchissement (1 point lors des 270 dernières minutes). Le parcours d’un promu qui devrait logiquement assurer son maintien sans connaître trop de soucis, même s’il ne possède que 4 points d’avance sur le premier relégable.

Jean-Marc Furlan s’appuie avant tout sur la stabilité de ses choix pour avancer dans cette compétition. La défense, mis à part blessure, ne change jamais. Rodrigo est un pion essentiel devant elle, associé à Cohade. En attaque Renteria, Mouloungui montrent de belles choses. Le club alsacien peut-il réussir un coup à Gerland ? Cela fait une éternité qu’il ne l’a pas fait (fin des années 70). Cela fait aussi 10 matchs de championnat de rang qu’il perd en ayant inscrit un seul but pour 23 encaissés !

[IMG42642#R]Les coéquipiers de Juninho sont forcément favoris pour signer une 12ème victoire. Tiens « Juni » qui n’arrête pas de marquer, au moins un but par match depuis 5 rencontres, n’a jamais marquer face à Strasbourg, ni contre son gardien Cassard… Le capitaine sera-t-il aidé dans sa tache par Karim Benzema qui a tant manqué face à Barcelone? Pour le reste, la fraîcheur aura eu le temps de faire son œuvre. Alain Perrin pourra choisir. Donnera-t-il au départ du temps de jeu à Clerc, Bodmer, Keita, Belhadj, Baros… ? Tenir tout son groupe en « alerte » n’est certainement pas la chose la plus aisée pour l’ancien entraîneur de Sochaux. Qu’importe… les Lyonnais doivent passer de 34 à 37 unités au soir de cette 16ème journée.


 

Bande annonce

copyright OL Images 2007

Sur le même thème