masculins / LOSC - OL

Faut-il avoir des regrets ?

Publié le 23 février 2014 à 22:56 par R.B

Le choc a accouché d’un match nul 0 à 0… Les deux gardiens ont fait le nécessaire quand il le fallait… Statu quo au classement…

 Les Verts en s’imposant à Bastia ont pris la 3èmeplace aux Lillois à la différence de buts. Inutile de faire de longs discours avant cette rencontre sur l’importance de ce choc entre ces prétendants au podium. Le LOSC a l’occasion de récupérer son fauteuil et de distancer l’OL. L’OL a l’opportunité de se rapprocher à deux points de son adversaire du jour. Martin, Béria… et Basa sont absents à Lille ; Gourcuff, Dabo et Bisevac, à l’OL. Rémi Garde a préféré Ferri,  le seul à avoir joué à Odessa avec B.Koné, au milieu pour épauler Gonalons, Fofana  et Grenier. 4-3-3 d’un côté et 4-4-2 de l’autre.

Bon début de match des Lyonnais très présents dans tous les secteurs de jeu laissant peu de possibilités aux Nordistes.  Un constat : beaucoup de pertes de balle de part et d’autre et peu d’espaces.  Balmont cadre la première frappe du match (23ème) avant une dangereuse de Roux (25ème) juste à côté. Les Dogues sont mieux  avec  un pressing efficace pour utiliser ensuite les contres. L’OL « plus dangereux » en passant par le côté droit ; les côtés lyonnais pas assez utilisés. Trois fautes ( ?) dans la surface lilloise non sifflées en faveur des Lyonnais dont deux mains de  Rozehnal…  Trop de déchets pour rythmer ces 45 premières minutes marquées sur la fin par une tête cadrée de Kjaer après un coup franc.  L’OL ne tirant, frappe contrée, qu’à la 44ème par Gomis ! Un spectacle très approximatif pour un choc de L1… Pas grand-chose à retenir de ce premier acte.

Est-ce-que la physionomie de cette rencontre va changer après la mi-temps avec notamment moins de déchets ? On le souhaite… C’est plutôt mal reparti avec une succession de touches, de passes à l’adversaire…  Rozehnal place une tête sortie par Ferri sur la ligne après corner (50ème). Le LOSC se fait menaçant, plus mordant.  Cela ferraille avant tout des deux côtés.  Origi pousse A. Lopes à un exploit du tibia avant de sortir de la main un autre bijou sur un centre très dangereux !

 L’OL réagit en faisant bien tourner le ballon, en restant discipliné collectivement. Grenier est à deux doigts de lober Enyeama (63ème), la première occasion lyonnaise.  Mendes remplace Roux…  Le match est toujours aussi tendu. B. Koné et Lacazette sollicitent le gardien adverse… L’OL est menaçant. Mais Lopes doit encore s’employer sur un tir de Origi qui échoue sur la transversale (73ème). Lacazette bute sur Enyeama (75ème). Le match va-t-il se débloquer ? Les deux gardiens sont décisifs. Les deux équipes ont des balles de match.

Chercher à gagner ou éviter de perdre ? Le dilemme de cette fin de rencontre pour les deux équipes. Gonalons prend une charge de Souaré et quitte la pelouse remplacé par Tolisso pour les 10 dernières minutes. Rien ne bougera malgré un contre lyonnais dans le temps additionnel… ou une frappe, contrée de la main, de Tolisso avant que les Lillois ne marquent sur un hors-jeu limite. Le LOSC reprend sa place de 3ème ; l’OL reste à 5 longueurs du podium…  Tout reste à faire pour les deux équipes…

...


La feuille de match

A Lille, Stade Pierre Mauroy, 45 000 spectateurs environ ; arbitre, M. Millot. LOSC 0 OL 0 (mi-temps : LOSC 0 OL0).

LOSC : Enyeama – Sidibé, Kjaer, Rozehnal, Souaré – Mavuba (cap), Balmont, Gueye – Kalou, Roux (puis Mendes 68ème), Origi (puis Rodelin 91ème). Entr : Girard

OL : A. Lopes – M. Lopes, B. Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap) (puis Tolisso 84ème), Fofana, Ferri, Grenier – Gomis, Lacazette. Entr : Garde.

Avertissements : pour le LOSC, Roux (29ème), Sidibé (37ème), Balmont (88ème) ; pour l’OL, Gomis (38ème)

...
Sur le même thème