feminines / Le coin des filles

Féminines : la réserve signe aussi son doublé

Publié le 09 juin 2008 à 16:16 par MG avec PC

Elles le voulaient, elles l’ont fait. Les joueuses de Cécile Locatelli, après avoir accroché le championnat Honneur, désiraient imiter leurs aîné(e)s et se montrer dignes de leur coach et de leurs couleurs. C’est chose faite avec cette victoire en finale de la coupe Rhône-Alpes samedi à Saint-Maurice l’Exil sur les Iséroises de Notre Dame de Mesage.

Finale de la coupe Rhône-Alpes

A St-Maurice l’Exil, OL3 (Honneur) bat Notre-Dame de Mesage (HR) 7-1 (3-0)
Buts pour l’OL : Gorée (19, 51, 88), Quetand (27), Lespinasse (sp 35), Hernandez (55), Legal (62). But pour Notre Dame de Mesage : Lavis (61).

Le groupe OL3 féminin : Alexandra Muci - Astrid Baule, Marine Lespinasse, Marie Bolatre, Coralie Jousselme, Fanny Quetand (cap) Karine Gorée, Mélanie Martin, Habbla Babasaïd, Sarah Verdan, Marlène Legal, Marion Hernandez, Kim Giraud-Bonne, Sarah Ghazi. Ent. Cécile Locatelli.

Cette finale n’a pas connu le même suspens que la demi-finale face à la Véore (0-0 ; 6-5 aux tab) ou que la finale de l’an dernier âprement disputée. Mais les jeunes ont fait le métier avec sérieux, conviction et l’envie de s’offrir et d’offrir ce trophée en point d’orgue de leur saison. L’entame de match en a dit long sur la détermination olympienne. L’insolente domination ne laissait pas le moindre répit à Notre Dame de Mesage qui n’a pu que tenter tenir… 19 minutes avant l’ouverture du score.
En développant un bon jeu collectif, l’OL parvenait à la pause avec 3 buts d’avance et une alerte légère devant le but d’Alexandre Muci. Notre Dame de Mesage, à la reprise, desserrait ses lignes pour se faire plaisir à attaquer. Les Olympiennes en haussant encore le rythme déployait avec enthousiasme leur jeu collectif avec, mais heureusement, des imprécisions dans la finition.
Les Iséroises se voyaient récompenser de leurs efforts en parvenant à sauver l’honneur (5 à 1- 61e).
Mais, dans leur bonheur, les lyonnaises aggravaient encore le score.

Les réactions d'après-match :
« Nous avons constitué un groupe soudé et concentré sur nos objectifs, commentait Coralie Jousselme (défenseur), à qui le genou a fait une belle frayeur en fin de rencontre. On ne se lasse pas des victoires. C’est une fierté d’offrir cela à nos couleurs et aussi à notre coach qui met tout en œuvre à nous faire progresser. »

Sarah Verdan (milieu de terrain) : « C’est beaucoup de plaisir. Nous étions stressées. Nous sommes un vrai groupe, solidaire. C’est difficile à créer, si facile à casser, mais si bien à vivre quand tous les paramètres sont là ».

Cécile Locatelli savourait ce nouveau trophée : « On n’a pas souvent l’occasion de vivre un doublé dans une carrière de joueuse ou d’entraîneur. Nous avons vécu une saison pleine avec une montée en puissance. Collectivement, humainement, sportivement, l’aventure était belle avec une bonne progression individuelle des filles. Mais pour bien travailler, il faut réunir des éléments incontournables à mes yeux : un bon staff, une bonne préparation physique en l’occurrence soignée par Laure Lepailleur et Camille Abilly, de bonnes conditions d’entraînement et des parents discrets mais vigilants, à l’écoute. L’équilibre était établi. Le haut niveau peut faire bon ménage avec une ambiance saine, franche, soudée et un esprit rassembleur. Dans cette finale, j’ai vu de l’envie, du rythme et un bon état d’esprit. C’est une grande satisfaction ! »

[IMG42488#C]
Sur le même thème