masculins / Le coin des filles

Féminines : les résultats de la réserve

Publié le 25 septembre 2007 à 10:05 par MG avec PC

D3 : Montpellier bat OL 1-0. Honneur : OL bat Claix 9-0.

D3 : De la frustration.

À Montpellier, Montpellier bat OL2 1-0

Malgré trois occasions nettes en première période (Taghavi, Dali, Babasaïd), les Lyonnaises ont regagné les vestiaires menées 1-0 (42e)
« Nous nous sommes montrés trop naïfs sur ce coup franc. Le mur à 10 mètres n’a pas permis de protéger Pauline Ducroux, trop petite, sur une frappe juste sous la transversale. C’est frustrant car Montpellier n’a pas cherché à jouer. Sur des relances longues, les Héraultaises venaient ensuite nous presser.
Nous nous sommes créé des occasions mais nous nous sommes heurtés à une excellente gardienne. En deuxième mi-temps, Monptellier a complètement refusé le jeu.
C’est décevant car nous n’avons pas évolué à notre niveau. J’ai trouvé des filles sans jambe, obligées de se lever à 5 heures du matin, faire 3 h 30 de route pour disputer une rencontre à 12 h 30.
Maintenant, il sera intéressant, avec une coupure dimanche prochain, de voir comment un groupe peu habitué à s’incliner réagira. »


Et ce sera le 7 octobre prochain à Lyon face à la réserve de Toulouse.

L’honneur à sa main

À la plaine des jeux de Gerland,
OL3 bat Claix2 9-0 (4-0)
Buts de Maeva Clemaron (15 et 77e), Marlène Legal (22e, 52e, 67e) ; Lydia Miraoui (35e, 39e) ; Fanny Quetand (75e) ; Sarah Verdan (86e)

Sous une chaleur d’été indien, les filles dirigées par Cécile Locatelli ont rayonné de mille feux dimanche à la plaine des jeux de Gerland face à la réserve dauphinoise de Claix.
Les Lyonnaises ont abordé la rencontre avec une grande concentration. Elles ont appris que le premier adversaire à prendre en compte se trouvait d’abord dans leur propre vestiaire. Sans déroger à la règle de sérieux et de respect inculquée par leur coach, l’équipe est entrée immédiatement dans son sujet, débloquant la situation dès le quart d’heure de jeu par une frappe de Maeva Clemaron en angle fermé. Appliqué dans la construction, sollicitant souvent son milieu de terrain, un jeu en triangle enchaîné par une transmission côté opposé, le groupe a fait courir les dauphinoises sans jamais se mettre en danger. Appuyées sur une ligne défensive fiable et clairvoyante, les olympiennes se sont créées de nombreuses occasions.
« Le groupe s’est montré convaincant, estime Cécile Locatelli. J’ai dit que cette saison, je me montrerais plus exigeante. J’insisterai également sur la manière. La promotion du football féminin passe par nous. On se doit de montrer du beau jeu. Sur ces deux premières rencontres, les joueuses répondent aux attentes du club. »
Malgré la large victoire, le coach ne s’emballe pas à raison et n’en perd pas son regard critique : « Nous avons perdu trop de duels face à la gardienne, fait quelques mauvais choix dans la dernière passe. Il nous faut corriger cela très vite car face à d’autres formations plus solides ça ne passera pas. Tactiquement, les filles veulent trop jouer dans les pieds au lieu de chercher l’espace dans le dos des défenseurs. Peut-être faudra-t-il laisser plus de place parfois à l’intuition. J’attends de nous voir face à plus armé. »

Ce sera après la coupure internationale du week-end prochain à… Caluire.

[IMG42488#C]
Sur le même thème