feminines / Le coin des filles

Féminines : une demi saison à plein régime...

Publié le 18 décembre 2007 à 14:00 par MG

Elles sont rentrées de Soyaux dans la nuit après avoir gagné leur 11ème match de la saison. Les vacances peuvent à présent commencer pour les féminines de l’OL...

... Il est donc temps de faire le point sur la première moitié de saison de celles qui ont été championnes de France l’an dernier et qui visent un titre européen dans les prochaines années.

L’OL, zéro défaite !
L’OL Féminin est champion d’automne avec 42 points (7 de plus que son dauphin).
Les filles ont passé haut la main les deux premiers tours de Coupe d’Europe en empochant 5 victoires et 1 nul, puis se sont qualifiées pour les ½ finales de la compétition en allant battre les Ladies d’Arsenal chez elles 3-2 après un match nul à Gerland.
Dans le même temps en championnat, elles enchaînaient 9 victoires avant de concéder le match nul 0-0 devant Juvisy puis de reprendre les chemins des filets face à Soyaux.
Elles n’ont donc jamais perdu cette saison, ni en championnat, ni en UEFA.

Une femme : Sonia Haziraj !
Avec ces très bons résultats, l’OL est la meilleure défense du championnat de France. Les Lyonnaises n’ont encaissé qu’un seul but en 11 matchs. Il est l’œuvre de Sonia Haziraj, entraîneur-joueuse de St-Brieuc. Un but inscrit sur la pelouse de Feyzin, la plaine des jeux étant réquisitionnée pour la Coupe du Monde de Rygby, le 15 septembre à 18h24. Justine Boivin envoie un long ballon depuis le côté gauche sur sa numéro 8. Haziraj part dans l’axe et lobe Alexandra Muci qui avait remplacé à la dernière minute Emeline Mainguy, blessée au poignet.

Un carré de gardiennes
L’OL a utilisé 22 joueuses en championnat et autant en Coupe d’Europe.
Parmi elles, quatre ont occupé le poste de gardienne de but, un poste marqué par les blessures.
Véronique Pons (1 match de D1 et 3 matchs UEFA), Emeline Mainguy (4 matchs D1 et 6 matchs UEFA), Alexandra Muci (5 matchs de D1 et 1 match UEFA) et Océane Cairaty qui a du palier le forfait d’Emeline Mainguy face à Juvisy.

Les immanquables
En championnat, trois olympiennes ont disputé TOUS les matchs. Il s’agit de Laura Georges (10 fois titulaire et 1 fois remplaçante), Hoda Lattaf (9 fois titulaire et 2 fois remplaçante) et Sandrine Brétigny (8 fois titulaire, 3 fois remplaçante).

Louisa Nécib, Sonia Bompastor, Sandrine Dusang, Camille Abily, Océane Cairaty et Shirley Cruz n’ont manqué qu’une rencontre chacune.

Véronique Pons, Alix Faye Chellali, Sarah Chorfa et Laura Martinez n’ont été utilisées qu’une seule fois cette saison en D1. Alix Faye Chellali a davantage joué en UEFA (2 matchs) qu’en championnat (1 match).

Aurélie Kaci (3 matchs en D1) n’a pas joué en UEFA, Amandine Henry (4) est blessée depuis début octobre. Simone (4 matchs en D1) et Emilie Gonssollin (4 matchs).

Elodie Thomis n’a pas joué avec l’OL avant la 5ème journée (7 octobre) mais depuis cette date, l’attaquante est toujours entrée en jeu (4 fois titulaire et 3 fois remplaçante).

En Women’s Cup, cinq filles ont disputé toutes les rencontres : Sonia Bompastor (8 titulaire) est la seule à avoir avalé toutes les minutes de jeu possible (720), Louisa Nécib (8 titulaire), Simone (8 titulaire), Laura Georges (8 titulaire), Elodie Thomis (4 titulaire et 4 remplaçante).

Les titulaires indiscutables
En D1, huit joueuses ne sont jamais rentrées en cours de jeu et ont toujours démarré les rencontres qu’elles ont eu à disputer. Louisa Nécib (9 matchs), Sandrine Dusang (9 matchs) , Sonia Bompastor (9 matchs), Wendy Renard (7 matchs), Simone (4 matchs), et les trois gardiennes Alexandra Muci (4 matchs), Emeline Mainguy (4 matchs) et Veronique Pons (1 match).

Camille Abily a été remplaçante pour le Derby, elle est rentrée pour 28 minutes de jeu. En UEFA, elle a été remplaçante 1 fois.

Laure Lepailleur a joué 6 matchs. Elle était remplaçante uniquement face à Evreux son ancien club. Elle revenait de blessure. En UEFA, elle a été remplaçante 1 fois.

Parmi les 8 titulaires automatiques, hormis les gardiennes, seules deux filles ont toujours disputé l’intégralité de leur rencontre. Il s’agit de la capitaine Sonia Bompastor (9 matchs à 90 minutes) et Alix Fay Chellali (1 match à 90 minutes) pour la rencontre face à St Etienne.

Le Brassard :
Farid Benstiti n’a pas fait tourner le brassard de capitaine cette saison. Si Véronique Pons l’a porté lors de la première, et son unique, journée de championnat, celui-ci s’est ensuite installé sur le biceps de Sonia Bompastor.

Deux fois plus de buts !
L’OL est la meilleure attaque du championnat avec 44 buts inscrits. Montpellier et Juvisy en ont inscrit seulement 24. C’est 20 buts de moins en 11 matchs. Suit la formation de Vendenheim avec 20 réalisations, Soyaux (13), St-Etienne (12)…

En Coupe d’Europe, Katia est la meilleure buteuse lyonnaise en Women’s Cup avec 7 réalisations, dont 6 ont été inscrits en Macédoine pour le 1er Tour.
Camille Abily et Louisa Nécib ont scoré toutes les deux à cinq reprises.
Elodie Thomis et Sandrine Brétigny, 4 fois.

Brétigny : super goaleuse !
En championnat, un but lyonnais sur 4 a été inscrit par Sandrine Brétigny (11 buts). Elle coiffe d’ailleurs le chapeau de meilleure buteuse d’automne, à égalité de point avec Corinne Lebailly de Vendenheim et Elodie Ramos de Montpellier. Sandrine Brétigny est encore loin de son rythme de l’an dernier quand elle avait fini la saison avec 42 buts.
Hoda Lattaf (7 buts), Katia (7 buts), Elodie Thomis (6 buts), Louisa Nécib (5), Shirley Cruz (3), Sonia Bompastor (3 buts dont 2 sur penalty), Sandrine Dusang (1), Camille Abily (1), Océane Cairaty (1), Wendy Renard (1), et Laure Lepailleur a inscrit son 1er but avec l’OL le 25 novembre dernier face à Toulouse.

Les filets européens réussissent aussi très bien à la native du Creusot. D’un point de vue de l’efficacité, c’est une nouvelle fois Sandrine Brétigny qui s’illustre avec un ratio d’1 but toutes les 48 minutes de jeu. Katia 1/88, Henry 1/98 (elle n’a joué que deux matchs), Thomis 1/95, Abily 1/111, Necib 1/130…

Bompastor, passeuse
En championnat, une dizaine de joueuse ont été passeuses décisives en ce début de saison. Sonia Bompastor récolte la palme avec 7 passes, dont 2 lors du dernier rendez-vous à Soyaux.

[IMG42488#C]
Sur le même thème