masculins / Rétro 2005

Février: les Lyonnais franchissent tous les obstacles!

Publié le 21 décembre 2005 à 11:00 par RB

Rétro février 2005

6 photos

Jusqu'au 31 décembre 2005, revivez tous les moments forts de l'année 2005 mois après mois. Aujourd'hui le mois de février.

Ce mois de février 2005 commence par un voyage sur l’Île de Beauté pas encore tout à fait remise des chutes de neige. Le match contre Bastia prévu initialement fin janvier se joue donc le mercredi 2 à partir de 17h. Avant de prendre l’avion, le président Jean-Michel Aulas sa fait mal à l’épaule (il sera opéré dans les jours qui suivent, et c’est en souffrant qu’il verra son équipe obtenir le match nul 1 à 1 (but d’Essien) au terme d’une rencontre sans saveur disputée sur une pelouse plus que moyenne. 3 jours plus tard, les 37 447 spectateurs de Gerland ont droit au festival des Lyonnais contre Toulouse. Juninho envoie deux missiles sur coup franc dans la cage de Revault. Le malheureux gardien de but du TFC se fracassant même la tête contre un de ses montants sur la seconde réalisation du Brésilien. Plus de peur que de mal au final pour le capitaine toulousain. Malouda et Bergougnoux corsant l’addition. 4 à 0 ? Ce jour là, il n’y avait pas eu de match, si ce n’est un début de pugilat entre Essien et Moreira !

Et si finalement, les 2 formations remettaient cela tout de suite ? Et bien, par la magie du tirage au sort de la Coupe de France, c’est chose faite. Le 13, le Stadium accueille le 1/16ème de finale. Revanche ou continuité ? En costaud, l’OL passera l’obstacle toulousain ; Wiltord ouvre le score ; Dalmat envoie un obus dans la cage de Coupet (73ème) après avoir écrasé la cheville de Réveillère! Diarra apporte cinq minutes plus tard la qualification sur pénalty ; Nilmar ayant été accroché par Revault. Décidemment, les Olympiens auront apprécié les tuniques violettes au cours de l’exercice 2004-2005 : 3 matchs… 3 succès !

[IMG39558#R]Pas le temps d’apprécier ; pas le temps de souffler. Direction le Rocher Princier pour un rendez-vous tant attendu. Les Monégasques veulent reprendre 3 points aux Champions de France. Les ouailles de Paul Le Guen ont d’autres idées en tête. Cacapa, absent depuis sa grave blessure contre Strasbourg est enfin de retour dans le groupe. Il sera sur le banc. Un match à enjeux, tendu, attendu. Cela dégénère par moments sur des actes limites ; Bernardi, Zikos veulent faire le ménage chez eux ; Essien n’a peur de personne… mais devra regagner les vestiaires en se faisant « chambrer » par cette teigne de Bernardi. Cacapa revient alors sur le pré vert. A 6 minutes de la fin Rodriguez, monté sur un corner, trompe Coupet. Les 17 000 spectateurs de Louis II exultent. Ils ne savent pas encore que le jeune Clément, remplaçant de dernière minute (forfait de Réveillère à l’échauffement), va planter son premier but en L1 au bout du bout des arrêts de jeu (95ème). Un coup franc de Juninho trouve en effet la tête bien faite du jeune milieu de terrain lyonnais. Après 26 journées, l’OL mène toujours le bal de la L1… avec 53 points ; les Monégasques restent à 8 points. Cacapa retourne à l’infirmerie.

[IMG39559#L]En attendant de retrouver Gerland pour la fameuse manche retour du derby contre les Verts, les partenaires de Coupet changent de territoire. Ils franchissent la frontière allemande et sont attendus à Brême pour le match aller des 1/8èmes de finale de la Champions League. Le Werder des Français Ismaël et Micoud ou encore des internationaux allemands Klose, Borowski… fait peur. Mélange de technique et de puissance, le collectif de l’entraîneur Schaaf nourrit de légitimes ambitions. Brême a mis son habit hivernal pour recevoir Lyon ; la pluie, le froid, le vent, la neige ? Qu’importe. Ces éléments climatiques n’auront pas raison d’une superbe formation française. Un match inoubliable ! Wiltord ouvre rapidement le score (8ème) ; Coupet et sa défense sortent le grand jeu ; Diarra marque un but fantastique de plus de 20 mètres avant que Maître « Juni » n’expédie un lointain coup franc féerique dans la cage de Reinke. Les Allemands auront tiré 26 fois pour des clopinettes. En ce 23 février, les supporters olympiens n’imaginent pas un seul instant que leurs enfants chéris ne soient pas au rendez-vous des ¼ de finale.

[IMG39560#R]Après le Vert allemand, et pour finir en apothéose ce mois de février, place le 26 aux Voisins Verts. En 4 minutes, autour de la mi-temps, Wiltord, Malouda et Frau croient avoir plié cette affaire d’honneur régional. Que nenni ! Les Jeunes Verts sont tendres, mais fiers ; ils profitent aussi du relâchement local pour revenir à une longueur. L’OL se met à trembler sans perdre toutefois les 3 points du succès. Février s’achève dans la joie… les Lyonnais sont plus que jamais sur la route de belles félicités.
Photos

Rétro février 2005

6 photos

Sur le même thème