masculins / Tignes

Fin de la première semaine...

Publié le 06 juillet 2008 à 13:00 par R.B

Anniversaire de Robert Duverne en ce 6 juillet… une séance matinale de traversées… et du ballon avant le déjeuner… Pas d’activité l’après-midi…

5ème jour de stage et tout commence comme d’habitude, mais pour la dernière fois, à 7h. Direction le stade du Val Claret pour une séance redoutée : le 30/30 en traversées. Soit 5 ateliers (Cerceaux, Slaloms, Step, foulées bondissantes, haies) à faire au total 5 fois chacun avec entre chaque atelier une traversée du terrain en longueur ; 30 secondes par atelier et 30 secondes de traversée. Si les premières minutes ne laissent pas de traces, au fil des rotations, les visages grimacent, les jambes deviennent lourdes.

Juninho, petite tension à la cuisse ressentie samedi après-midi n’était pas là. Il a fait du vélo autour du Lac. Kader Keita se plaint de ses deux tendons, mais fera la séance. Saïd Mehamah a une douleur à un ligament latéral du genou ; il serre les dents. Tout comme Fred, qui semble souffrir de fatigue généralisée. Quant à Anthony Réveillère, c’est un mollet qui le fera stopper juste avant la fin après avoir été un des plus dans le tempo réclamé par Robert Duverne.

« Bob » justement qui fête ce dimanche ses 41 ans. « Je te l’affirme je n’aurais jamais 42 ans. Ce chiffre 42, c e n’est pas possible pour moi… ». Et de partir en rigolant après avoir rangé son chrono. Les joueurs vont souffler avant de revenir au même endroit pour troquer leurs baskets pour les crampons. Le fond de l’air est frais avec le petit vent qui règne sur ce stade pas vraiment abrité. Sans faire d’efforts pas question de rester en tenue estivale !

Entre les 2 activités, tonnerre, vent violent et pluie. La chance ? Tout s’arrête au moment ou 18 olympiens reposent les pieds sur la pelouse. Pjanic, Delgado, Lloris, Juninho, Mehamah, Réveillère, Keita sont allés à la salle avec Robert Duverne pour éviter d’ajouter des tensions à leurs petits bobos. Mathieu Bodmer respire la santé. « Ca va. Je retrouve mes années lilloises… Le temps ? On dirait le temps qui fait en Normandie. Cela change très vite… ».

[IMG43300#R]Echauffement sans ballon, puis avec ballon. Mais cette fois ci en faisant un rugby 8 contre 8 (pas les gardiens). Les jeunes contre le reste de la troupe dont les Brésiliens. Le Castrais Claude Puel doit parler des règles aux néophytes qui ont tendance à faire des passes vers l’avant. Les joueurs prennent du plaisir ; certains ont tout de suite les gestes justes. Et en mêlée, les anciens explosent les jeunes. Sourires garanties. Retour au ballon rond avec un jeu sans gardien, puis un autre avec. Toujours énormément d’envie. Le mal de jambes semble disparaître avec cet objet des désirs. Entre 2 jeux, l’entraîneur explique ce qu’il faut corriger. Et toujours ce souci de perfection dans les différentes situations.

A 11h 30, étirements dans une salle du complexe Tignespace. A 12h, les Lyonnais en ont terminé avec leur première semaine de reprise. Quelques heures de tranquillité avant d’enfourcher lundi matin les VTT pour vaincre l’Iseran. Certains risquent de faire des cauchemars… On a, en autre, une pensée pour Kader Keita...