feminines / Finale coupe de france

Finir en beauté…

Publié le 07 juin 2013 à 21:50 par OT

Les Lyonnaises ont l’occasion de s’offrir la Coupe de France face à l’AS Saint-Etienne, samedi soir (20h55), à Clermont.

Si l’échec en finale de Ligue des Champions est encore dans toutes les têtes, nul doute qu’un doublé sur le plan national représente plus qu’un lot de consolation. Samedi soir, au Stade Gabriel Montpied de Clermont, l’OL féminin peut garnir d’un nouveau Trophée sa belle vitrine, et cela n’a pas de prix. Déjà sacrées Championnes de France pour la septième saison consécutive, les joueuses de Patrice Lair peuvent offrir au club une troisième Coupe de France, après les succès de 2008 et 2012.

Il faudra pour cela venir à bout d’une jeune mais courageuse équipe stéphanoise, qui a réalisé l’exploit de sortir le PSG en demi-finale (2-0). Sans aucun doute moins talentueuse, la formation d’Hervé Didier s’appuie sur une défense bien regroupée et une grosse solidarité. L’ASSE possède aussi l’une des meilleures gardiennes du championnat en la personne de Méline Gérard, 23 ans, promise à un belle avenir.

Malgré cela, l’OL s’est largement imposé lors des deux confrontations en championnat cette saison : 4-0 lors du match aller à Andrézieux, et 5-0 au retour à Gerland. Les Lyonnaises savent qu’elles devront se montrer patientes et user leur adversaire avant de trouver la faille. Ou comme lors de leur qualification à Montpellier mercredi (4-0), marquer rapidement pour ne laisser aucune chance à leur adversaire.

Ce derby inédit en finale de la Coupe de France sera marqué par l’émotion autour de la capitaine de l’OL Sonia Bompastor, qui disputera le dernier match de sa carrière. Les Lyonnaises auront aussi une pensée pour leur médecin Jean-Jacques Amprino qui s’en va pour de nouvelles aventures la saison prochaine. Laëtitia Tonazzi (mollet), et Amandine Henry, victime d’une déchirure à la cuisse et absente 4 à 6 semaines sont les grandes absentes de cette finale. Enfin, plusieurs joueuses en instance de départ ne font pas partie du groupe retenu par Patrice Lair : Deville, Agard, Ohno, et Otaki.


Groupe OL :
Gardiennes : Bouhaddi, Peyraud-Magnin
Défenseures : Renard, Georges, Viguier, Bompastor, Franco
Milieux : Bussaglia, Traore, Necib, Abily, Rapinoe, Dickenmann, Majri
Attaquantes : Schelin, Le Sommer, Thomis

Absentes :
Deville, Agard, Henry (cuisse), Ohno, Tonazzi (mollet), Otaki

Sur le même thème