masculins / OL - Hapoël Tel-Aviv J-1

Finir sur une belle note

Publié le 06 décembre 2010 à 19:06 par R.B

Déjà qualifié pour les 1/8èmes de finale, l’OL essaiera de ravir la première place du groupe B à Schalke 04… Cela passe par un succès obligatoire face à l’Hapoël liée à un faux pas du club allemand à Lisbonne…

Certes la première place d’un groupe n’est pas toujours synonyme de qualification pour les ¼ de finale, mais autant mettre un atout de plus dans sa manche en évitant à priori de tomber sur  du très lourd du genre Barcelone, Chelsea, Real… et en recevant au match retour ce qui est souvent plus facile pour franchir le cap. Ceux qui ont de la mémoire diront que l’OL a chuté contre l’AS Roma en ayant fini premier de son groupe en 2006-2007. Ils diront encore que l’OL est allé en ½ finale en jouant le 1/8ème de finale contre le Real Madrid avec un match retour en Espagne.  Mais franchement comment avoir une chance de passer si le sort réservait par exemple Barcelone avec le retour au Cam Nou?

L’OL doit donc battre l’Hapoël en souhaitant un succès de Benfica ou un match nul au stade de la Luz. Normalement Benfica doit l’emporter pour disputer la Ligue Europa, mais le club lisboète sait qu’une défaite ou un nul peut lui suffire. Il n’imagine certainement pas que le petit poucet israélien va faire un exploit en terres olympiennes. Schalke 04 obligé de l’emporter pour avoir son destin entres ses mains et garder la première place à coup sûr va-t-il affronter un adversaire hyper motivé ? On verra…

Les Lyonnais bien relancés dans la course au titre de champion de France peuvent se consacrer pleinement à ce dernier match de groupe. Sur le papier, ils sont favoris même si les partenaires de Vermouth ont progressé depuis la fin septembre. Ils constituent un ensemble vif, technique qui n’aura rien à perdre à Gerland.

Pour ce dernier rendez-vous de la première phase, Claude Puel va récupérer Diakhaté et Cissokho, suspendus à Montpellier. Quid de Gourcuff et de Toulalan ? Il semblerait que Jérémy soit plus apte à retrouver le groupe que l’ancien Bordelais. On verra aussi si l’entraineur olympien fait tourner son effectif en titularisant par exemple Briand qui ne l’a pas été face au PSG et à Montpellier.

Un match à gagner, de part et d’autre. Un match à enjeux qui ne devrait pas, on le souhaite, nuire à la qualité du spectacle.

Sur le même thème