masculins / Coupe du Monde

Florent Malouda : "Une très grande satisfaction"

Publié le 14 mai 2006 à 17:00 par RB / BV

Malgré la fatigue accumulée la veille et un indispensable besoin de décompresser après une longue saison 2005/2006, Florent Malouda était présent cet après-midi dans les studios d’OLTV pour évoquer sa présence dans la liste des 23 joueurs qui disputeront la Coupe du monde en Allemagne.

Florent, vous êtes présent dans la liste des 23 joueurs français qui se rendront en Allemagne. Quelle est votre première réaction ?
C’est une très grosse satisfaction. Il s’agit d’une très bonne nouvelle. Après la superbe soirée d’hier soir, j’ai vécu une très bonne matinée avec cette annonce.

Vous y attendiez-vous ?
Je m’y préparais mais je ne disposais d’aucune certitude. C’est une grande satisfaction ainsi qu’un grand honneur d’y figurer.

Vous étiez-vous imaginé plus jeune pouvoir participer un jour à un tel événement ?
Non. Lorsque j’étais jeune, cela me paraissait très lointain. Je n’ai commencé à y penser que lorsque j’ai participé aux premiers matchs de qualification. Après la rencontre contre Chypre au terme duquel la qualification était assurée, cette liste est devenue mon objectif.

Qu’est-ce que cela représente pour vous de figurer dans une telle liste ?
Je ne peux même pas le décrire. Jusqu’ici j’avais uniquement vécu les coupes du monde devant ma télévision. Il s’agit d’un événement planétaire, la reine des compétitions que toutes les nations désirent remporter.

Depuis 3 ans, vous évoluez au plus haut niveau de club avec l’Olympique Lyonnais. Est-ce si différent de disputer une telle compétition ?
Oui. C’est un autre monde. Le monde des bleus est très nettement au dessus. Ce sera d’autant plus le cas qu’il s’agit d’une phase finale de Coupe du Monde. Toutes les équipes sont extrêmement motivées pour atteindre un seul objectif : être présent le 9 juillet. Pour ma part, j’espère de tout cœur que la France va y faire bonne figure.

[IMG40556#R]Vous êtes titulaire en club. Vous êtes désormais dans la liste des 23. Votre but est-il d’être titulaire dans cette équipe de France ?
Oui ça me ferait tr�s plaisir d’être titulaire mais avant il y aura une période de préparation. On va d’abord bien se reposer avant d’entamer cette phase de préparation. Par la suite tout peut arriver mais je me prépare bien sûr avec l’envie de jouer.

Que pouvez-vous apporter à cette équipe de France ?
Si je parvenais à lui apporter ce que j’apporte à l’OL, ce serait déjà pas mal. De plus, ce type de compétition permet souvent aux joueurs de se transcender, j’essaierai donc de faire encore un peu plus. Raymond Domenech me demande d’avoir confiance en mes qualités et me lâcher. C’est ce que je vais essayer de faire.

Que vous inspire la liste de 23 ?
Elle et très belle. Elle a fière allure. Cette équipe peut-être très compétitive. Elle semble bien armée pour aller jusqu’au bout. J’ai également une pensée pour mes partenaires lyonnais qui ne figurent pas sur cette liste.

Avez-vous déjà en tête le calendrier des Bleus ?
Je connais la première date, le 13 juin car il s’agit de mon anniversaire. Je connais l’ordre des rencontres mais pas le calendrier exact. J’ai tellement faim, j’ai tellement envie de la disputer…

[IMG39607#L]Vous avez débuté la saison en juillet. Avez-vous aujourd’hui assez de « peps » pour jouer le plus grand événement mondial ?
Oui. En tout cas, je l’espère. J’ai eu la chance, ou la malchance, d’être blessé durant l’hiver. Cela m’a permis de me reposer. C’est surtout dur mentalement. C’est pourquoi à la fin du championnat, il est important de couper et se ressourcer afin de disposer de cette fraîcheur mentale et cette rage au moment d’entamer cette compétition.
L’été dernier, je me suis bien reposé. C’était le moment pour le faire car cette saison, il n’y a eu aucun temps de relâchement. Lorsque nous avions repris lors du stage à Tignes, lorsque c?�tait difficile notamment avec Robert Duverne, on pensait au 5e titre, à la Champions League mais également à la Coupe du Monde. C’est le dernier objectif de la saison. J’ai donc hâte d’y être.

Pensez-vous pouvoir faire aussi bien que le seul Guyanais champion du monde, Bernard Lama ?
Je l’espère. Je vais profiter de son expérience comme depuis que suis arrivé en métropole. J’ai toujours beaucoup échangé avec lui. Il a l’expérience de cette compétition. Il va pouvoir m’en faire profiter et j’espère que cela me permettra de faire aussi bien que lui.

Florent Malouda en équipe de France :
10 sélections et 1 but (face à la Hongrie à Metz le 31 avril 2005).
1ère sélection : France-Pologne (0-0) le 17 novembre 2004 à Saint-Denis.


[IMG40557#C]