masculins / J34 - Ligue 1

Focus sur la 34ème journée

Publié le 18 avril 2014 à 16:25 par SC

Huit rencontres sont programmées ce week-end, deux autres mercredi pour cause de finale de Coupe de la Ligue. Un week-end qui propose notamment un choc entre Marseillais et Lillois.

Les Stéphanois n’ont plus le droit à l’erreur. S’ils espèrent conserver leur 4ème place, ils devront s’imposer face à Rennes, une équipe en forme qui vient tout juste de se qualifier en finale de la Coupe de France. Ce match n’aura pas d’enjeu comptable, mais les deux équipes vont batailler dur pour ne pas le perdre. Une question de suprématie corse entre Ajacciens, proche de la descente, et Bastiais, proches du maintien.

Ce derby, lui, aura beaucoup d’importance pour le classement…au moins pour les Monégasques. Monaco, qui ne verra finalement pas le Stade de France, reçoit son voisin niçois pour maintenir la distance de six points qui le sépare des Lillois, troisièmes et encore un peu plus menaçants. Ces derniers auront fort à faire. Ils se déplacent au Vélodrome, pour y affronter un OM en voie de guérison. Après un mois de mars sans succès, les Marseillais viennent d’enchaîner deux victoires, une première depuis octobre.

En six déplacements effectués en L1, les Montpelliérains ne se sont jamais imposés au Moustoir. Un premier succès à Lorient leur permettrait de faire comme leur adversaire du week-end, c’est-à-dire quasiment assurer leur maintien dans l’élite.

  Brillants en Coupe, à la peine en championnat. Voilà comment on peut résumer la fin de saison des Guingampais. Qualifiés en finale de la Coupe de France en se débarrassant de Monaco, ils sont à l’arrêt en L1 et menacés par une redescente. Un succès contre Bordeaux leur donnerait de l’air et mettrait fin à une série de 4 défaites.

Alors qu’on les pensait en bonne voie pour le maintien, les Valenciennois sont en train de craquer. Trois défaites, un nul sur les quatre derniers matchs…il faudra obligatoirement les trois points contre Nantes pour espérer rattraper un premier non relégable à six points avant la fin. Le maintien de Sochaux ne passera pas que par Bonal. Les Lionceaux, performants à domicile, n’ont plus gagné le moindre match hors de leur base depuis 18 rencontres. A Reims, qui n’a plus rien à espérer, l’occasion peut être belle.

Et pendant ce temps-là…Lyonnais et Parisiens se disputeront une Coupe de la Ligue lors d’une finale pleine de promesses. Ils retrouveront la Ligue 1 mercredi. Les premiers se déplaceront à Toulouse, pendant que les seconds recevront Evian, une des deux seules équipes, avec Lyon, à les avoir battus en L1.

 

Sur le même thème