masculins / Bayern-OL J-1

Franck Ribéry : "Avec Karim on s'est bien chambré !"

Publié le 29 septembre 2008 à 16:50 par AG

Lors de la conférence de presse d'avant-match, Franck Ribéry a évoqué la rencontre, l'Olympique lyonnais et son état de forme.


Le match
"C’est vraiment un match particulier pour moi car ça fait longtemps que je n’ai pas affronté un club français. On va assister à un match entre deux bonnes équipes avec des joueurs de qualités. Je pense que la différence va se faire sur l’envie et la combativité. Il faudra être présent de la première à la dernière minute de jeu et faire un grand grand match."

L’OL
"L’Olympique lyonnais ressemble beaucoup au Bayern. Depuis que je que je suis parti à l’étranger, l‘OL est toujours le numéro un. C’est un grand club qui effectue chaque année un bon recrutement et qui a la culture de la gagne. L’OL est champion tous les ans et réalise de bonne performance en coupe d’Europe.
J’ai eu Karim Benema au téléphone ce samedi et on s’est bien chambré. Je lui ai dis d’y aller doucement contre nous et je lui ai aussi dis qu’il allait prendre zéro point demain. Tout le monde parle de Karim mais ce n’est pas le seul joueur à surveiller. Je pense notamment à Sidney Govou qui est un très bon joueur avec de l’expérience."

Sa forme
"Depuis le début de saison j’ai eu très peu de temps de jeu mais je reviens bien. Je suis conscient que l’on attend beaucoup de moi et j’espère être le plus rapidement à 100%. J’ai peu joué face à Nuremberg et Hanovre mais mes sensations reviennent. J’espère être bien demain soir et j’ai aussi hâte de retrouver l’équipe de France."


Le coach allemand Jürgen Klinsmann a lui aussi évoqué le match de demain ainsi que l'état de forme de Franck Ribéry :
"Les critiques sont normales et je les accepte. Depuis samedi nous avons beaucoup travaillé afin d’améliorer ce qui n’allait pas. Nous sommes vraiment impatients de jouer contre Lyon et de retrouver cette Ligue des Champions car c’est le bon moment pour un tel match. Notre équipe se redéfinie un peu. Près le départ d’Oliver Kahn, il nous faut retrouver des repères et une certaine hiérarchie. Il nous faudra plusieurs matchs pour relever ce défi mais aussi beaucoup de patience.
Franck Ribéry est ravi et impatient de disputer un match contre une équipe française. Il n’est pas encore à 100% mais il monte en puissance. Le groupe a besoin de lui pour la confiance et par la créativité qu’il apporte.
Sur le même thème