masculins / Croix-de-Savoie - OL J-3

François Clerc : "La coupe de France est un objectif prioritaire"

Publié le 31 janvier 2008 à 19:49 par BV

Vous faîtes partie de la liste de joueurs retenus par Raymond Domenech pour les rencontres des équipes de France A et A’. Quelle est votre réaction ?
Je suis content. C’est une bonne nouvelle. En plus, il y a beaucoup de Lyonnais. On verra qui jouera avec les A et avec les A’ mais c’est déjà très bien d’être appelé. Chaque sortie avec les Bleus va être importante, mais chaque match en club également. A moi, et aux autres, de faire de bons matchs pour être dans la liste des 23 pour l’euro. Il y a beaucoup de candidats à mon poste. J’ai eu la chance de jouer les deux derniers matchs (face au Maroc et en Ukraine), cela ne s’était pas trop mal passé. Je prends donc ça sereinement. Je vais simplement essayer de donner le meilleur de moi-même avec la volonté de faire partie du groupe.

Comment réagiriez-vous si vous deviez évoluer en A’ ?
Il n’y aurait aucun souci. C’est déjà bien de faire partie de la liste des 36 joueurs. Jouer en A’ est bien sûr moins excitant que de jouer en A mais cela demeure un match international, cela permet de jouer, d’avoir des sensations. Porter le maillot de l’équipe de France est toujours une grande fierté, que ce soit avec les A ou avec les A’.

Avant l’équipe de France, vous allez retrouver Croix-de-Savoie, dimanche en 16e de finale de la Coupe de France. A quel type de rencontre vous attendez-vous ?
Comme lors de chaque rencontre de coupe de France face à une équipe inférieure, on est favoris. A nous de faire le travail en nous qualifiant. On a déjà grillé un joker avec la Coupe de la Ligue. Il nous faut reprendre le dessus et passer ce tour, mais ce ne sera pas évident. On va jouer à l’extérieur, sur un terrain difficile. Devant leurs supporters, ils vont faire le match de leur vie. Si on est bien concentrés et à 100%, il n’y aura pas de soucis mais si on est un peu en dedans dans les duels, cela risque d’être plus compliqué.

Après l’élimination en Coupe de la Ligue, la Coupe de France revêt-elle une dimension particulière ?
Bien sûr. On s’est fait éliminer en Coupe de la Ligue. En jouant sur nos capacités, on aurait dû passer. La coupe de France est un objectif prioritaire. On va essayer d’aller au bout et cela commence par Croix-de-Savoie dimanche. Pour eux, c’est le match de l’année. Ce sera la fête dans la région. Il faudra faire abstraction de tout cela. Il faudra jouer ce match comme des professionnels : à fond, en les respectant car ce sont tous des joueurs qui ont été formés dans des centres de formation, ils ont de la qualité. Si on les prend « par-dessus la jambe », ils vont nous mettre en difficultés, comme l’avait fait Laon la saison dernière. A Créteil, cela s’était bien passé, on avait rapidement marqué le premier but. L’objectif est donc de marquer assez rapidement mais surtout de ne pas en prendre.

Connaissez-vous certains joueurs de Croix-de-Savoie ?
Oui. J’ai été formé avec deux d’entre eux : Yohan Di Tommaso et Pierre Bouby. On s’est appelés plusieurs fois depuis le tirage au sort. Ils essaient de m’amadouer mais je sais qu’au fond d’eux, ils espèrent bien nous poser des problèmes et nous faire douter le plus longtemps possible. Je suis content qu’ils puissent jouer un tel match. Cela prouve qu’ils font du bon boulot.

Dans un peu plus de deux semaines, vous allez recevoir Manchester. Y pensez-vous ?
Il faut continuer à travailler et ne pas penser qu’à Manchester. En se focalisant sur ce match, on laisserait trop de forces. La coupe de France est un objectif prioritaire, en championnat, où on n’a que 4 points d’avance, on n’a pas le droit à l’erreur : tous les matchs sont donc très importants. On reparlera de Manchester en temps voulu. Pour être bon contre Manchester, il faudra être bon avant.
Sur le même thème