masculins / OL - PSG J-1

François Clerc : "Nous devrons être très vigilants"

Publié le 24 octobre 2006 à 11:48 par BV

Après la victoire des Lyonnais à Marseille, François Clerc rappelle l'impérieuse nécessité de rester humbles et vigilants pour continuer sur le même rythme et évoque la "très difficile" rencontre qui attend les Olympiens mercredi contre le PSG.

François, on vous imagine très heureux après votre victoire face à l’OM …
Nous avons réalisé une très bonne performance à Marseille où nous étions très attendus. Pas mal de personnes voulaient en effet que nous tombions mais nous avons réussi à répondre présents de fort belle manière. Nous sommes naturellement très contents mais il nous faut rester humbles. Ce match était certes important et a marqué les esprits mais nous ne devons pas nous arrêter là. La saison est encore longue.

Pensez-vous, comme certains, que le titre soit déjà joué ?
Non. Nous avons pour l’instant réalisé un parcours exceptionnel, quasi-parfait, en ne perdant que 2 points sur 30 possibles mais maintenir ce rythme jusqu’à la fin de la saison sera très difficile. Il reste encore beaucoup de matchs et chaque équipe que nous rencontrons est extrêmement motivée pour nous faire tomber. Nous serons forcément mis en difficultés lors de certains matchs. Il nous faudra alors rester solidaires pour bien gérer ces rencontres.

Vous fixez-vous des records à battre comme rester invaincus durant toute la saison ?
Dès le début de la saison, les objectifs étaient d’aller le plus loin possible dans toutes les compétitions : rester champions puisque nous sommes les tenants du titre et aller loin en Ligue des Champions. Demeurer invaincus durant toute une saison, c’est tout de même difficile. On va simplement prendre les matchs les uns après les autres.

Après votre victoire à Marseille, certains vous imaginent battre aisément le PSG. Est-ce également votre avis ?
Bien sur que non. Même en cas de victoire 1 but à 0, nous serions déjà très contents. Lors de certains matchs, nous avons l’occasion de marquer beaucoup de buts. En ce moment cela nous réussi mais chaque match a sa vérité. Ce pourrait être un match très serré, très difficile. Il s’agit d’un match de coupe durant lequel ils chercheront à nous éliminer. Je ne pense donc pas que nous inscrirons 5 buts contre Paris.

Après une telle victoire à Marseille, comment se reconcentre-t-on pour la rencontre de Coupe de la Ligue contre le PSG ?
IL s’agit d’une de nos forces : on dispose d’un groupe assez élargi qui permet à tout le monde de jouer et de demeurer concerné. Dès qu’un joueur entre sur le terrain, il a envie de tout donner et montrer de quoi il est capable. C’est ce qui permet à l’équipe d’être aussi forte et de continuellement se remettre en question. Se remettre en question est une nécessité car les prochains matchs seront tout aussi difficiles, et notamment celui de mercredi contre le PSG.

Jouer contre le PSG constitue-t-il source de motivation supplémentaire ?
Ce sont toujours de gros matchs. Ils possèdent une très bonne équipe. Leur début de championnat fut délicat mais ils commencent à revenir en forme. On sait qu’ils répondront présents. Ils apprécient être dans la position d’outsiders. Nous devrons donc être très vigilants.

Les blessures peuvent elles vous perturber ?
C’est la loi de toute saison. La saison dernière, nous avions connu pas mal de blessures qui m’avaient d’ailleurs permis de gagner ma place dans l’équipe. Je ne pense toutefois pas que cela puisse nous perturber. On dispose d’un gros groupe. De plus, chaque fois que l’équipe tourne, les résultats suivent.
Sur le même thème