masculins / OL - Istres J-2

Frau: "Je sais que je peux faire mieux..."

Publié le 10 mars 2005 à 14:41 par R.B

[IMG3140L]<b>7 buts</b> dont 6 à domicile ; <b>6 passes</b> décisives… 2 cartons jaunes… quel regard portes-tu sur ta saison. Et là, <b>Pierre-Alain Frau</b> répond sans langue de bois: «Tu sais, je peux largement faire mieux dans tous les domaines. Je ne me voile pas la face et je suis conscient de ce que j'ai fait jusque là. J'ai fait mieux à Sochaux…". Il est le témoin de la <b>29ème</b> journée du championnat de France...

Pierre-Alain Frau ne savait pas qu'il était le seul joueur lyonnais à avoir disputé les 41 rencontres de son club. «Je savais juste que j'avais joué tous les matchs. Je n'ai pas été blessé, pas suspendu. C'est une bonne chose ; c'est une marque de confiance. Du plaisir à constater cette présence ? Le plaisir, ce n'est pas une fin en soi. Je préférerais certainement avoir manqué 3 ou 4 matchs et inscrit 3 ou 4 buts de plus… ». On lui dit aussi qu'il est le joueur olympien qui a tenté le plus de la tête vers les cages adverses. «Surprenant… Le jeu de tête ne me dérange pas, mais ce n'est pas spécialement mon point fort. Par saison avec Sochaux, je marquais 2 à 3 buts. Il y a des jours où tu te sens bien dans ce domaine ; tu as le bon timing… mais il te faut aussi de bons ballons. Et puis, il y a des soirs, où tu ne lis pas les trajectoires… ».



Mardi, lors de la soirée de gala contre le Werder Brême, il était remplaçant. Il est entré en jeu à la 74ème minute à la place du capitaine Govou. As-tu vécu ce match comme tes partenaires ? « C'est évidemment frustrant, car tu ne partages pas complètement ce qui s'est passé. Surtout qu'il y avait des espaces et que tu te dis que c'est un match qui correspond à tes qualités. Mais tu es content pour le club… je te rassure. Après, le sommeil est un peu plus difficile à trouver que d'ordinaire ».



41 matchs déjà depuis le 31 juillet 2004. Le championnat file vers sa fin. Plus que 10 matchs ou encore 10 matchs ? «Les 2. Cela passe vite… cela reste long… mais les 2 sentiments sont vraiment mélangés. On sera soulagé le jour où nous aurons atteint nos objectifs. Là, nous pourrons décompresser. Tu sais dans la tête, on ne peut pas se permettre de penser à autre chose. Alors on ne voit pas le temps passer… C'est à la fois usant et plaisant »



7 buts (Lille, Caen, Strasbourg, Nantes, ASSE, Manchester et Fenerbahçe) dont 6 à domicile ; 6 passes décisives (Caen, à Sochaux, ASSE, Clermont, Fenerbahçe, Sparta)… 2 cartons jaunes (à Sochaux, Strasbourg)… quel regard portes-tu sur ta saison. Et là, Pierre-Alain répond sans langue de bois: «Tu sais, je peux largement faire mieux dans tous les domaines. Je ne me voile pas la face et je suis conscient de ce que j'ai fait jusque là. J'ai fait mieux à Sochaux… Mais en même temps, je fais les efforts ; je donne tout ce que je peux ; j'aide l'équipe… et j'ai envie aussi d'être indulgent avec moi parce que j'ai vécu pas mal de changements cette saison. Je fais donc la part des choses. Il y a de nombreux exemples qui ont montré par le passé qu'il fallait un temps pour s'adapter à son nouvel environnement. Tu as toujours envie de prouver plus ; tu es en permanence à la recherche de la perfection… L'OL, c'est vraiment le très haut niveau avec un style de jeu différent de ce que je connaissais ».



Après ces réponses sans détours, l'ancien sochalien s'est penché sur la 29ème journée du championnat dont il est le témoin, en nous prévenant immédiatement : «Ne fais pas un loto sportif avec mes pronostics, je suis en général très mauvais… ».



OL – Istres

« Le leader reçoit la lanterne rouge… si nous ne gagnons pas, ce serait une énorme contre performance. Il faut prendre les 3 points. Mais avant cela, respectons notre adversaire qui est plutôt performant à l'extérieur par rapport à ses résultats à domicile. Je connais bien Chedli et Saveljic qui étaient avec moi à Sochaux ».



Ajaccio – PSG

« Nul. Le PSG a besoin de points ; Ajaccio, aussi. Je crois que Paris va chercher à ne pas perdre avant tout… »



Bordeaux – St-Etienne

« Nul. Bordeaux n'est pas trop bien, malgré son succès à Istres. Les Verts sont dans une bonne dynamique ; c'est une équipe qui joue… « .



Marseille – Lens

« Je ne sais pas… Lens. Cela nous arrangerait en plus. Les Nordistes reviennent bien ; les Marseillais ont du mal à domicile. Un succès des Lensois ne serait pas vraiment une surprise. Pedretti ? On se téléphone souvent. Est-ce qu'il me manque dans le jeu ? Non, même si je savais exactement comment il allait me donner le ballon. C'est normal, quand tu as joué pendant des années ensemble… c'était plus facile. Mais cela s'arrête là ».



Metz – Rennes

« Metz. Rennes à l'extérieur n'y arrive pas. Et pourtant les Bretons ont une belle équipe. A Metz, il y a Jean Fernandez. Cet entraîneur m'a énormément marqué. Il m'a notamment replacé dans l'axe. J'avais une relation privilégiée avec lui ; il a lancé ma carrière. Cela ne s'oublie pas. Comme tu n'oublies pas l'entraîneur qui t'a fait débuté chez les pros (Farouk Hadzibegic). »



Nantes – Caen

« Nantes. Cette formation a besoin de points, même si je ne me fais pas de souci pour elle et son maintien. Caen prend beaucoup de buts… Cela risque de les pénaliser contre les Nantais ».



Nice – Strasbourg

« Nice. A domicile, c'est toujours délicat de s'imposer. Et puis les Alsaciens ont du mal en déplacement. Nice et ses défenseurs ? C'est vrai, ils ne lâchent rien ; tu les as toujours sur le dos ; c'est un peu pénible. Moi, sur un terrain, je ne parle pas. Cela se passe d'ailleurs plutôt bien avec mes adversaires. Ils savent que je ne suis pas méchant, même si je mets un coup. »



Sochaux – Bastia

« Le choix du cœur évidemment. En plus, Bastia à l'extérieur, ce n'est pas terrible. Sochaux ? Je suis les résultats ; je regarde les matchs. Mon retour à Bonal ? Franchement, cela a été spécial. Je ne peux pas te décrire ce que j'ai ressenti. Et en plus, j'ai été super bien accueilli… »



Lille – Toulouse

« Lille. Les Nordistes vont réagir, même s'ils auront joué en Coupe Uefa dans la semaine. Toulouse a des arguments. Ce groupe progresse ; ils doivent bien bosser ».



Auxerre – Monaco

« Auxerre. A l'Abbé-Deschamps, c'est toujours difficile de faire un résultat. Les Auxerrois ont un fort potentiel offensif. Quaund je jouais à Sochaux, nous n'avons jamais rien ramené Moi, avec Sochaux, je n'ai jamais ramené un point (4 défaites). J'espère que cela va changer cette saison d'autant que l'OL a bien réussi en la matière ces dernières saisons. Monaco risque de marquer le pas après son élimination en Champions League ».



Témoin de cette 29ème journée, Pierre-Alain Frau a conclu, sans hésiter, sur l'affirmation suivante. Tu me demandes quel est le joueur qui m'a le plus impressionné cette saison dans le championnat ? Essien. A son poste, c'est le meilleur… tout court. Il est toujours bon. Je ne me souviens pas qu'il ait été moyen, mauvais une seule fois. Franchement, il est impressionnant. Je le savais bon ; je l'avais affronté notamment avec Bastia, mais alors là… c'est quelque chose ! ».



R.B

Sur le même thème