masculins / Transfert

Frédéric Piquionne est lyonnais

Publié le 31 juillet 2008 à 19:32 par BV

L’arrivée de Frédéric Piquionne à l’Olympique Lyonnais était, depuis mardi, et la rencontre entre l’OL et Monaco, considérée comme acquise. Aujourd’hui, l’international français (1 sélection) a paraphé avec le septuple champion de France un contrat de 4 ans. En échange, l’AS Monaco recevra 4,5 millions d’euros.

L’intérêt de l’OL pour Piquionne ne date pas d’hier. En fin d’année 2006, le club rhodanien avait déjà manifesté son désir d’enrôler l’attaquant stéphanois. Sans réussite, son rival forézien ne souhaitant pas renforcer son puissant voisin. « A l’époque, le président Aulas m’avait dit : "Ne t’inquiète pas, un jour tu viendras à Lyon." », a-t-il confié lors de la conférence de presse de présentation. S’ensuivit une saison et demie à Monaco « qui ne (l’)a pas comblé » (46 matchs et 12 buts en Ligue 1). A 29 ans, celui qui se sent « jeune dans le football », souhaite « encore grandir » : « il était très important pour moi de trouver un nouveau challenge pour rebondir. Je suis quelqu’un de tenace, qui a envie de réussir. Je suis venu pour progresser, pour franchir un palier. Certains sont sceptiques mais je peux apporter d’autres solutions, un autre style de jeu, aider le club à grandir. Cela prendra le temps qu'il faudra mais je me donne actuellement à fond pour rattraper mon retard (physique) et être prêt lorsque le coach fera appel à moi ».

Claude Puel possède désormais quatre attaquants de pointe à sa disposition. Un de trop ? « A Milan (Baros) de montrer ses qualités mais si une opportunité se présente, il sera transféré, a révèlé Bernard Lacombe tout en précisant : il a une valeur (marchande) assez importante, il est international tchèque et a participé à l’euro, on ne le bradera donc pas ». Pour l’heure, Piquionne palliera l’absence de Fred, qui pourrait être tenu éloigné des terrains durant « deux à trois semaines » selon le conseiller du président Aulas qui décortique le profil de la dernière recrue olympienne : « il va nous apporter un style de jeu différent de celui de Karim Benzema ou Fred. Il était important pour nous de recruter un joueur de sa stature, avec sa vitesse et son efficacité. » Attaquant polyvalent, buteur mais également passeur, Piquionne, qui refuse d’être catalogué comme un joueur de 4 – 4 -2, possède un registre offensif suffisamment large et diversifié pour épauler Karim Benzema à la pointe de l’attaque lyonnaise. « Avec Karim, on n’a pas les mêmes qualités, on peut être complémentaires », analyse-t-il.

[IMG43346#R]A l’OL, son adaptation pourrait être facilitée par les bonnes relations qu’il entretient déjà avec plusieurs joueurs. Il ne devrait pas non plus tarder à se voir offrir l’opportunité de gagner le cœur des supporters lyonnais puisque, dans très exactement un mois, se tiendra à Geoffroy Guichard le derby face à l’AS Saint-Etienne. Un affrontement qu’il n’appréhende toutefois pas, lui l’ancien Stéphanois : « C’est un match comme les autres. Je m’attends donc à un accueil assez chaud, sans plus ».

Voir la fiche de Frédéric Piquionne.