masculins / stage en angleterre

Frustration… bonheur… et ambitions

Publié le 27 juillet 2010 à 09:32 par R.B

Le Brésilien Michel Bastos a retrouvé l’OL après la coupe du monde et des vacances bien méritées… Il est de nouveau concentré sur son club… Une interview a retrouver dans OLSytem…

On l’avait quitté sortant du terrain à une vingtaine de minutes de la fin en ¼ de finale du mondial face aux Pays Bas, forcément déçu de la tournure des événements. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. Tout allait bien à la mi-temps. On aurait pu mener 2 ou 3 à 0. A la mi-temps, on s’est dit qu’il fallait bien revenir dans la rencontre… et puis… ».  Une élimination engendrant de la frustration. « Quand je me suis retrouvé dans les vestiaires, j’ai pleuré… Moi, j’ai pris un carton jaune et j’ai failli me faire expulser. Nous n’avons pas tout compris de l’arbitrage. Je devais marquer Robben et tu es obligé d’être présent, d’être au contact face à lui… ».

Michel Bastos voulait faire partie de la Selecao pour ce mondial. Il l’a fait à un poste de latéral gauche. « Je me suis concentré sur l’aspect défensif. J’ai eu du mal à aller de l’avant sauf en quelques occasions… ».

Après sa saison lyonnaise et ces quasi 50 jours en sélection, le gaucher a eu besoin de recharger ses batteries. « J’étais las physiquement et mentalement. J'ai quasiment disputé tous les matchs avec la sélection... Pendant mes vacances, je n’ai pas bougé. Je suis resté en famille. J’ai joué avec mon fils. Il fallait que je décompresse… ». Pour la suite de ses aventures internationales, il ne se fait pas trop d’illusions à très court terme. « Le nouveau sélectionneur va appeler d’autres joueurs ; notamment ceux qui évoluent dans le championnat national qui en pleine saison. Moi, je n’ai pas encore repris… On verra. Désormais, je suis concentré sur mon club, comme j’étais concentré sur la Selecao ces dernières semaines… »

15 buts, 7 passes décisives, 2 952 minutes jouées sur 5 040 possibles, soit sur le côté gauche, soit sur le côté droit, pas toujours titulaire… qu’a-t-il pensé de son premier exercice olympien ? « C’était plutôt satisfaisant. Il y a eu de bonnes choses et d’autres en retrait. Cette saison, je voudrais offrir notamment plus de passes décisives. A droite ou à gauche ? C’est le coach qui décide. J ai des objectifs ; je sais ce que je voudrais faire… Le groupe est super. On veut gagner. Si individuellement, cela s’est bien passé pour moi, je n’ai encore rien gagné collectivement. Je suis venu en France pour remporter des titres et je n’aimerais pas partir sans cela… »

La bonne humeur de Michel Bastos est de retour en attendant qu’il retrouve la pleine forme. « La saison dernière, j’avais fait la préparation avec l’OL et j’étais bien dès le début. Cela risque d’être différent cette fois ci. Je ne sais même pas si je vais jouer ces matchs en Angleterre. Alors on verra… ». On verra quand il va dégainer son exceptionnelle  force de frappe qu’il utilise avec gourmandise. Il fut en effet en 2009-2010, le joueur lyonnais qui a le plus le tenté avec 130 tirs dont 38 cadrés. Un atout indéniable dans la manche du septuple champion de France