masculins / OL - Rennes J-2

G. Houllier:"François Clerc est un exemple"

Publié le 23 février 2006 à 21:09 par BV

Dans l'après-midi qui suivit l'annonce des sélections d'Eric Abidal et François Clerc, Gérard Houllier a fait part de son inquiétude devant l'accumulation de matchs que devra affronter son défenseur gauche et de sa satisfaction de voir son pendant droit intégrer l'effectif des Bleus.

Je suis très agacé par la sélection d’Eric Abidal. Je ne souhaitais pas qu’il aille en équipe de France car il va se retrouver exactement dans la même configuration qu’au mois de novembre au cours duquel il avait joué trois matchs d’affilée alors qu’il revenait d’une période d’indisponibilité. A cette occasion, on avait payé extrêmement cher pour apprendre que c’était le match de trop. Lorsqu’on voit son niveau de jeu actuel, on se dit que sans sa blessure, on possèderait aujourd’hui beaucoup plus d’avance au classement.
Avant cette rencontre, il aura joué coup sur coup contre Nantes, Eindhoven et Rennes. Il ne peut pas jouer ainsi trois matchs rapprochés alors qu’il relève de blessure. Je crains le pire car cela lui est déjà arrivé une fois. C'est pour cette raison que j’ai appelé le sélectionneur hier pour lui demander de ne pas le retenir. Il n’a pas accédé à ma demande et m’a affirmé qu’il l’appellerait pour le faire jouer en défense centrale. Je ne sais pas si le club le laissera partir. Eric le comprend très bien et sait qu’il est très risqué de répéter les matchs actuellement. Il n’oublie pas que son objectif demeure la coupe du monde et non ce match amical contre la Slovaquie.

J’ai déjà entraîné dans un autre pays, où le sélectionneur était beaucoup plus compréhensif parce qu’il avait été entraîneur à un haut niveau au sein d’un club évoluant en Champions League. Lorsqu’on lui expliquait qu’on se trouvait entre deux matchs importants, il ne faisait faire que des mi-temps. Je fais un simple rappel : lors de leurs deux dernières sélections en équipe de France, Florent Malouda et Anthony Réveillère ne devaient disputer que des bouts de matchs mais ils ont disputé l’intégralité des deux rencontres. Quelques temps plus tard, ils étaient comme par hasard tous les deux blessés.
« Je crains le pire pour Eric Abidal (Gérard Houllier) »


Il s’agit d’une mauvaise date, placée entre deux rencontres de Champions League et deux matchs de championnat. Il devrait donc y avoir beaucoup de forfaits.
Je remarque également que cette sélection comporte beaucoup de Lyonnais mais peu de Bordelais. A la place des Girondins je me réjouirais. On est en droit de se demander si cela ne contrarie pas certains que l’Olympique Lyonnais réussisse.

[IMG40189#R]Je note toutefois une très bonne nouvelle dans cette liste, c’est la sélection de François Clerc qui il y a deux mois espérait être prêté à un club de deuxième division. C’est une très agréable surprise. Il constitue la parfaite démonstration que lorsqu’on a la bonne attitude, le bon comportement et qu’on travaille alors on réussit. Cette saison il a toujours été habité d’une bonne mentalité. Il est intelligent et sait ce qu’il veut. Il y a deux mois, il n’imaginait probablement pas se retrouver là mais a parfaitement su saisir sa chance.
Il est en pleine phase de progression. C’est un joueur qui va se bonifier. Il n’est qu’au bas de la colline. J’ai une grande confiance en lui pour les années à venir. Toutefois je dois avouer qu’il m’étonne par la sérénité qu’il affiche lorsqu’il joue : il ne s’affole pas, ne panique pas.
Une de ses principales qualités est sa capacité d’écoute. Lorsque vous lui donnez un conseil, il l’applique tout de suite. Il est un exemple pour les jeunes du centre de formation.
Tout le staff de l’Olympique Lyonnais et tous les gens qui travaillent au club sont extrêmement fiers et heureux de la réussite de François. Il est aimé dans le groupe et il aime le groupe.
Sur le même thème