club / FootValeurs

GAEL DANIC INTERVIENT POUR FOOTVALEURS DANS UNE CLASSE DE VAULX-EN-VELIN

Publié le 31 mars 2014 à 18:32

Mardi dernier, le numéro 20 lyonnais s’est rendu dans une classe de primaire de l’école Grandclément à Vaulx-en-Velin pour s’exprimer sur différentes thématiques citoyennes du kit pédagogique Footvaleurs.

Dans la lignée des interventions qui a débuté depuis maintenant près de 5 mois, Gaël DANIC a à son tour pris le temps de rencontrer les élèves de Vaulx-en-Velin pour échanger avec eux durant près d’une heure sur les thématiques de la tricherie et du handicap dans le sport.

Très à l’aise dans son rôle, le milieu de terrain lyonnais a su trouver les mots pour captiver l’attention de ce jeune public désireux d’en apprendre davantage sur les sujets traités. Au travers de son expérience professionnelle et personnelle Gaël a souhaité faire passer quelques messages forts notamment sur la notion du handicap dans le sport : « Ça ne me dérangerait pas du tout de jouer avec des personnes porteuses d’un handicap. Le plus important sera le plaisir que l’on va prendre à jouer et à échanger ensemble car ces personnes ont certainement beaucoup à nous apprendre. Elles peuvent enrichir notre vision du jeu et de la vie en générale comme nous pouvons également leur apporter quelque chose à notre manière. »

Au cours de cet échange, la question de la violence que l’on peut retrouver dans le sport comme en dehors a également été abordé. Gaël a tenu à s’exprimer sur ce sujet pour tenter de renvoyer une notion de respect à ces jeunes citoyens : « La meilleure des réponses est de ne pas répondre face à la provocation. C’est faire preuve d’intelligence que de savoir garder le silence face à de telles réactions car répondre serait donner raison à l’autre alors que l’inverse démontre une certaine force, une capacité à ne pas s’abaisser à ce genre de comportement qui ne devrait pas avoir lieu ».

L’après-midi s’est clôturée sur une séance de dédicaces et de photos de groupe. Le joueur lyonnais a véritablement apprécié ce moment de partage avec les enfants. Leur spontanéité et leur curiosité ont apporté un véritable plus à l’échange explique Gaël avant de prendre le chemin du retour.