masculins / OL - SC Bastia

Gagner !

Publié le 23 septembre 2015 à 11:52 par R.B

L’OL ne s’est pas encore imposé à Gerland cette saison... l’OL a concédé trois nuls de rang... Il accueille le Sporting Bastia qui est passé de la 2ème place à la 15ème après les trois dernières journées...

Refaire les trois derniers matches, répéter que toutes les conditions étaient réunies pour s’imposer ne changera rien à l’affaire : l’OL vient d’aligner trois nuls et a laissé filer 4 points en championnat et 2 en Ligue des Champions. Le septuple champion de France n’a pas su plier ses trois dernières rencontres malgré de nets progrès dans son jeu. Il ne peut s’en prendre qu’à lui.

Dans ce premier marathon de la saison, pas le temps de se lamenter. Après ce match électrique à Marseille, les partenaires de Maxime Gonalons abordent leur quatrième rencontre en 12 jours ! La récupération est le mot d’ordre ; une récupération au passage retardée pour rentrer de Marseille…

Le Sporting Bastia n’a pas le même planning. Dispensé de coupes européennes, son rythme n’a rien d’inhumain d’autant qu’il a joué samedi soir. En revanche, après un très bon début de championnat (2 succès et 1 nul pour une place de dauphin), place aux soucis avec trois défaites de rang et une 15ème place. 9 buts encaissés et 3 buts inscrits pendant cette période. Sans parler d’urgence, une réaction serait la bienvenue. Peut-on l’imaginer à Gerland au regard de son bilan en déplacement : 2 défaites et 1 nul ? Ghislain Printant comptera sur ses grognards (Squillaci, Modesto, Danic...) pour stopper la spirale négative. Mais aussi sur la jeunesse de Fofana et d’autres… ou encore les qualités d’Ayité, Diallo, Palmieri, Cahuzac, Mostefa…Brandao est resté sur l'Ile de Beauté.

Gagner chez soi ? Le mot d’ordre dans les rangs lyonnais. Après trois matches sans le faire (2 nuls et 1 défaite pour un seul but inscrit), l’OL est dans l’obligation de s’imposer. Cela commence à faire sérieusement désordre… Sans réalisme face au FC Lorient, en panne d’inspiration contre un Stade Rennais bien organisé, privé de réalisme et tombé sur un super gardien contre le LOSC, le septuple champion de France n’a pas encore réglé la mire dans son enceinte. 7 points de perdus après trois matches, c’est beaucoup trop, comparé notamment aux 12 en 19 matches de la saison précédente !

L’heure est donc à la victoire. Hubert Fournier sera privé de nombreux éléments : Grenier, Fofana, Fekir, Rafael, Bedimo, Yanga-Mbiwa, Koné. Heureusement Sergi Darder va monter en régime au milieu de terrain comme l’a fait Christophe Jallet. Alex Lacazette retrouve de plus en plus ses jambes. Quant à Mathieu Valbuena, il enchaîne les prestations de qualité en devenant aussi une arme redoutable sur les phases arrêtées. Malheureusement, les nombreux coups endurés au Vélodrome l'ont amoindri au point de déclarer forfait.  Peut-on s’inquiéter des cadences accélérées pour certains joueurs ? L’entraîneur olympien sera-t-il tenté de donner du temps de jeu à d’autres (Malbranque, Cornet, Mvuemba) confinés sur le banc ?

Avec ou sans les mêmes acteurs, l’OL a certainement beaucoup plus à perdre que le Sporting. Il lui sera cependant demandé d’être à la hauteur de ses ambitions. Trois nuls de rang… trois matches sans succès à Gerland… c’est long, trop long.

Sur le même thème