masculins / OL - Reims

« Il ne faut pas tout balayer »

Publié le 22 août 2013 à 12:47 par SC

Pour Rémi Garde, il n’est pas question de tout remettre en cause…Il faut se remobiliser en vue du prochain rendez-vous en championnat contre Reims, en s’appuyant sur ce qui a été fait auparavant…

 Un point santé ?
« Dabo est en phase de reprise, j’espère qu’il sera présent dimanche à l’entraînement avec le reste du groupe. Vercoutre continue sa rééducation, qui se passe bien. Ghezzal a toujours ses problèmes de dos, ça n’avance pas beaucoup. Il n’y a rien à faire, il lui faut juste du repos. »

Comment le groupe a vécu cette déception ?
« Il y a des discussions avec les joueurs, il y a un travail à faire. Nous sommes très déçus de notre prestation, même si je pense que la Real a joué à un très bon niveau et que nous avons joué en-dessous du nôtre…La confiance n’est pas entamée. Il ne faut pas tout balayer. Il faut rester mesuré et analyser ce qu’il s’est passé. Il n’y a pas de catastrophisme à ce point-là…On a défendu trop loin les uns des autres. On a eu trop d’impatience, donc a beaucoup plus couru que l’adversaire... Les joueurs ont été vexés. Individuellement et collectivement, on n’a pas réussi à produire ce que l’on voulait faire. »

J’aimerai que l’on démarre mieux le match. L’équipe a besoin de se connaître encore un peu plus, de travailler. Il faut essayer d’être plus solide…Il ne faut pas traîner.

Comment aborder ce match contre Reims ?
« Il y a du bon travail de fait par Hubert Fournier. C’est un club qui a des valeurs et qui est structuré. Il est toujours difficile de jouer contre eux. C’est toujours dur de gagner sur leur terrain et à l’extérieur, les Rémois sont capables de bien se regrouper… J’aimerai que l’on démarre mieux le match. L’équipe a besoin de se connaître encore un peu plus, de travailler. Il faut essayer d’être plus solide…Il ne faut pas traîner. Les gros démarrent bien, mais nous n’avons pas à calculer. Je ne m’interroge pas sur l’envie des joueurs, ni sur leur capacité à rebondir. Il faut retrouver ce que l’on a su faire avant. »

 Peut-il permettre de relancer l’équipe ?
« On est dans une période de rebond, de fierté, d’orgueil et je ne suis pas inquiet. En termes de dynamique, c’est toujours mieux de rebondir tout de suite. Mais, gagner contre Reims ne voudra pas dire que l’on se qualifiera mercredi contre la Real…Il n’est pas question de privilégier un des deux rendez-vous. Je n’ai pas envie de les dissocier. Je veux gagner les deux matchs. Le match de Zagreb peut nous donner des idées. »

Un point sur les arrivées ou départs ?
« Concernant Gomis, les choses n’ont pas évolué du côté du Président, donc il n’est pas envisageable de le voir pour le match retour contre la Real…Il n’y pas de nouveauté pour Gourcuff. Ça ne me réjouirais pas de le voir partir, mais il y a toujours des impératifs donc je me plierai aux exigences…J’espère qu’il y aura une arrivée offensive, de préférence sur le côté droit. »

Sur le même thème