masculins / OL - PSG J-1

Garder la même trajectoire

Publié le 22 mars 2008 à 18:33 par R.B

Trois points à prendre aussi importants pour le PSG que pour l’OL. Parisiens et Lyonnais se battent pour des objectifs diamétralement opposés. Et Paul Le Guen revient à Gerland…

Cela fait plusieurs mois que le PSG va mal en championnat. Qui se souvient que l’équipe du président Cayzac était, par exemple, relégable la saison dernière au soir de la 29ème journée avec seulement 28 points à son compteur ? 12 mois plus tard, elle a 4 unités de plus en ayant la tête tout juste sur la ligne de flottaison. En ayant perdu 32 points sur 45 dans sa maison du Parc, le PSG s’est forcément mis dans l’embarras, malgré une bonne moisson en déplacements, 19 points sur 42. Son attaque piétine ; les recrues ont eu du mal à se mettre en évidence ; les joueurs expérimentés n’ont pas toujours été à la hauteur ; les jeunes ont fait leur âge ; et Paul Le Guen a souvent navigué pour trouver la meilleure solution.

Qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue et pour les ¼ de la Coupe de France, le club de la Capitale cherche avant tout son salut en L1. Miguel Pauleta, blessé, ne sera pas là pour aider le groupe et augmenter éventuellement son total de meilleur buteur en activité de la L1 (139 buts). Un groupe qui a des arguments avec les Armand, Landreau, Yepes, Camara, Rothen… Jérémy Clément retrouvant une pelouse qu’il connaît bien ; tout comme Paul Le Guen et Yves Colleu. Leur retour devrait engendrer bien sûr de l’émotion qu’il faudra vite oublier, voire transformé en motivation supplémentaire.

[IMG41943#R]L’OL a passé la vitesse supérieure dans l’hexagone. 4 succès de rang en championnat et une qualification en Coupe de France. Le sextuple champion de France semble avoir lancé son sprint pour garder au moins à distance ses poursuivants. L’infirmerie est quasiment vide, mis à part Müller et Anderson. Cris est de retour ; il est déjà en pleine forme et n’a pas l’intention de se reposer. « Me reposer… Pourquoi ? J’ai été absent pendant 6 mois… ». Bodmer a pris une taille patron en milieu de terrain. Fred a retrouvé le chemin des filets adverses. Keita montre enfin les belles facettes de ses qualités… Benzema est toujours autant présent après 8 mois non stop… Il n’a pas encore marqué face au PSG ! Toulalan courre toujours… Et Juninho a soigné ses ennuis musculaires. Vive désormais la concurrence.

Dans ces conditions, autant dire que les Olympiens partent largement favoris dans ce match face aux Parisiens, même si une telle confrontation reste toujours particulière. "C'est toujours un choc. Attention aussi au piège face à une équipe sans pression à l'extérieur...". Propos d'Hatem Ben Arfa et Alain Perrin, lors du point presse. Aux partenaires de Grégory Coupet d’enfoncer le clou : la capitale française depuis plus de 6 saisons s’appelle Lyon… en football. En souhaitant, cependant, que le PSG puisse s’en sortir lors des 8 derniers matchs. Le championnat de L1 a besoin du PSG. En attentant, en signant un cinquième succès de rang en championnat, les Lyonnais égaleraient leur record de l'exercice (OL 3 Lens 0, Bordeaux 1 OL 3, OL 3 Monaco 1, PSG 2 OL 3 et OL 2 VA 0) et feraient un pas de plus vers le sacre.
Sur le même thème