masculins / Montpellier - OL

Geoffrey Jourdren : « Un match pour retrouver les vertus qui ont fait notre force »

Publié le 04 décembre 2010 à 08:00 par BV

Largement dominé à Marseille le week-end dernier (4 – 0), Montpellier compte bien sur la venue de l’OL pour se relancer, comme nous l’a expliqué le gardien de but héraultais.

Montpellier a été en tête de la Ligue 1 pendant 24 heures (après sa victoire à Nice 0 - 1, 14e journée). Qu’avez-vous ressenti pendant ces 24 heures ?
Rien du tout parce que notre objectif premier est de capitaliser. Cela fait plaisir de se retrouver dans les premières places, mais on ne s’occupe pas du classement. Chaque week-end, il y a trois points à prendre, on joue uniquement pour cela. Dès qu’on en prend quelques uns, on se retrouve en haut du classement, mais on cherche avant tout à atteindre les 42 points, on verra alors si on peut jouer quelque chose d’autre.

Vous entendre parler de maintien, alors que vous êtes actuellement 6e, que vous avez terminé la saison passée à la 5e place, peut paraitre étonnant…
Ce que je vous dis est vrai : notre principal objectif est le maintien. La saison dernière, on était euphoriques, tout marchait bien. Cette saison, c’est un peu plus compliqué. De plus, le championnat est très serré, il suffit de faire deux mauvais résultats consécutifs pour rentrer dans le rang. On ne fait pas partie des équipes de tête. C’est un peu par accident que l’on se trouve en haut du classement.

Vous restez sur une lourde défaite à Marseille (4 – 0). Celle-ci est-elle digérée ?
Oui, d’autant qu’elle a été sévère. C’était un soir sans. On ne va pas tout jeter en l’air. Quand cela se passe ainsi, ce sont des défaites plus faciles à digérer. Un gros match nous attend, contre l’OL, un ténor du championnat. C’est un bon match pour retrouver les vertus qui ont fait notre force. L’OL a connu un début de saison poussif mais on retrouve le vrai Lyon depuis quelques matches. Cela reste une grande équipe, on sait que les grandes équipes se réveillent toujours à un moment donné.

Montpellier possède la 18e attaque de Ligue 1. L’attaque constitue-t-elle la principale faiblesse de votre équipe ?
On pèche un peu dans ce domaine-là mais on compense par notre solidité défensive. Du moment que l’on remporte les trois points, on est satisfaits. Concernant nos difficultés offensives, on travaille beaucoup pour y remédier, on sait que cela va payer tôt ou tard, et pourquoi pas dès samedi face à l’OL.

Que pensez-vous de Hugo Lloris ?
C’est un très, très bon gardien. Il faut simplement le féliciter et souhaiter qu’il continue de rendre notre nation heureuse par ses performances. Je suis admiratif de ce qu’il réalise.

Sur le même thème