masculins / Centre de formation

Georges Prost : « A l’OL, il y a un savoir-faire »

Publié le 02 septembre 2009 à 15:19

Georges Prost, directeur du centre de formation de l’OL, évoque la qualité du travail qui y est effectué. « La clé, c’est la joie de vivre » confie-t-il.

60 millions d'euros, c’est la somme des indemnités de transfert récoltées par l’Olympique Lyonnais pour les joueurs formés au club nés en 1987 (Benzema, Ben Arfa, Rémy, Mounier, Paillot, Riou). Tout en rappelant que « la formation sert à former des joueurs pour l’équipe première », Georges Prost, le directeur du centre de formation de l’OL, souligne qu’il s’agit-là de l’éclosion « d’une génération exceptionnelle qui prouve que le recrutement et le travail de tous les éducateurs ont été bien faits ».

« Si on veut être devant, en termes de formation, il faut travailler beaucoup et mieux que les autres, ajoute-t-il. A l’OL, il y a un savoir-faire et la discrétion qui convient. » Ishak Belfodil est le dernier jeune issu du centre de formation à avoir porté le maillot lyonnais. « C’est un joueur en devenir, avec des qualités techniques très intéressantes, analyse Georges Prost. Le fait qu’il ait fait des apparitions avec les pros doit titiller et stimuler les membres de la génération 91. On est également contents pour Maxime Gonalons qui a joué en Ligue des Champions contre Anderlecht et qui avait eu la malchance la saison dernière d’attraper un staphylocoque et avait fini en boulet de canon. »

Concernant les générations à venir, il se montre confiant : « on a de superbes générations 93 et 94. A tous, je leur dit d’être enthousiastes. C’est la clé : quand on a la joie de vivre et de pratiquer le plus beau métier du monde, ça se passe bien. »