masculins / OL - Lens J-1

Gérard Houllier: "être obsédé par la victoire"

Publié le 21 septembre 2005 à 16:33 par R.B

[IMG6410L]« <b>Cocasse</b>… ». C'est par ce qualificatif que <b>Gérard Houllier </b>a parlé de ses retrouvailles avec Lens. « Il y aura en effet 2 anciens entraîneurs lensois du côté du banc lyonnais… et Francis Gillot, le coach nordiste a été mon capitaine. C'était un bon libero qui s'intéressait déjà à l'aspect tactique des choses...<br>A l'issu de l'entraînement, le coach à livré un groupe de 16 joueurs : Coupet, Vercoutre – Caçapa, Cris, Diatta, Réveillère, Berthod – Clément, Juninho, Tiago, Pedretti – Govou, Malouda, Wiltord, Carew, Fred.

« Cocasse… ». C'est par ce qualificatif que Gérard Houllier a parlé de ses retrouvailles avec Lens. « Il y aura en effet 2 anciens entraîneurs lensois du côté du banc lyonnais… et Francis Gillot, le coach nordiste a été mon capitaine. C'était un bon libero qui s'intéressait déjà à l'aspect tactique des choses. Je garde forcément des bons souvenirs de ce club d'autant que j'y ai débuté ma carrière d'entraîneur de L1. Mais je n'avais pas coché pour autant cette date sur mon calendrier… ».



Détendu, affable… Gérard avait donné rendez-vous à la presse avant l'entraînement à huis clos pour faciliter le travail des médias. C'est la raison pour laquelle, il a livré une liste de 20 joueurs qui devrait se réduire à 16 ou 17 après la séance. «Il y a un doute sur la présence de Sylvain Wiltord. J'attends de le voir… Diarra est bien évidemment absent. Il est une pièce importante du dispositif. Il faut faire avec. Pedretti ? Il a eu un bon comportement avec laCFA ; il est conscient que la saison est longue. Tiago ? Il va débuter. Associer Fred et Carew ? Je le ferais, mais lorsque j'aurais eu le temps de penser un peu plus mon shéma de jeu. Cela change mon dispositif au milieu. Carew jouera à Rosenborg, mais il ne disputera pas les 3 rencontres à venir…Quant au reste de l'équipe, j'essaie souvent de donner une autre chance à un gars qui n'a pas été bon le dernier match. Je trouve que c'est mieux pour lui de le faire sortir lorsqu'il a été bon… »



Gérard a rappelé l'importance de la gestion de son effectif. « J'ai un effectif à gérer et des matchs à préparer. C'est nécessaire de faire tourner, de mettre de la fraîcheur dans le groupe, même si je suis pour une certaine stabilité, notamment en défense. Je suis persuadé que je suis dans le vrai contrairement à ce que j'ai pu entendre dans une récente émission télé. Contre Lens, il va falloir contrôler le match avec et sans ballon. Notre adversaire n'aura rien à perdre. Comme tous les autres, il vient à Gerland en kamikaze. Lens a une équipe puissante, technique, forte dans le jeu aérien et sur les coups de pied arrêtés. Le maillot jaune, c'est bien… mais ce qui est important, c'est de l'avoir au soir de la 38ème journée. »



Bougée à Bordeaux, l'équipe lyonnaise en a-t-elle tiré des conclusions positives ? « Nous avons été bougés à tous les matchs. Dans ces moments, tout le monde doit monter sur le pont pour tenir les cordages. Ce sera dur à chaque match. Cela forge le caractère. Mais nous ne serons pas toujours aussi tendre dans le jeu qu'à Bordeaux ».



Pour finir, l'entraîneur des Gones a insisté sur la seule importance de ce match contre Lens ? « Gagner. Il faut toujours garder cela à l'esprit et tout faire pour y arriver ; même à l'entraînement. Le terrain… c'est la guerre. Il faut être obsédé par la victoire. C'est aussi pour cela que je fais un entraînement à huis clos la veille des matchs. C'est bien pour cette culture de la gagne. Il y a une atmosphère différente. Les gars entrent déjà dans le match ». Un coach qui a souligné une nouvelle fois l'intelligence de son groupe ; une intelligence qui permet de s'adapter à toutes les situations.



A l'issu de l'entraînement, le coach à livré un groupe de 16 joueurs :

Coupet, Vercoutre – Caçapa, Cris, Diatta, Réveillère, Berthod – Clément, Juninho, Tiago, Pedretti – Govou, Malouda, Wiltord, Carew, Fred.





R.B

Sur le même thème