masculins / Coupe de France

Gérard Houllier: "La Coupe, un objectif de la saison"

Publié le 06 janvier 2006 à 18:15 par R.B

Sans communiquer son groupe pour affronter le GF38, il le fera samedi après l'entraînement à huis clos, Gérard Houllier a répondu aux médias. Il a été très clair sur l’importance de cette compétition pour le club olympien.

« Parmi les objectifs de la saison, il y a la Coupe de France. Cela représente 6 matchs à Gagner. On connaît clairement l’importance avant d’aller à Grenoble ; une importance particulière car c’est une compétition à élimination directe. Cela fait longtemps que le club n’a pas remporté cette compétition. Cela va changer avec ce manque de réussite, même si les 2 adversaires ont une chance dans ce genre de match. Il faudra faire la même démarche en terme d’effort, d’énergie et de motivation qu’en championnat. Ce match ne sera pas pris à la légère ».

L’entraîneur peut-il avoir un message particulier ? « C’est forcément un message différent. Les joueurs veulent la gagner ; ils veulent changer les choses par rapport au passé. Leur volonté sera décuplée. La Coupe, c’est d’abord l’aventure des joueurs ; cela procure des joies exceptionnelles et en plus, c’est une bonne répétition pour la Champions League. Il n’y a aucun joueur dans le groupe qui la remportée, y compris l’entraîneur. C’est une motivation supplémentaire. Je peux vous dire qu’en Angleterre, c’est le nec plus ultra que de la soulever. Owen nous avait dit que c’était un rêve de gamin. Ce match à Grenoble va être l’occasion d’enclencher la marche avant et de se prendre au jeu. Bien sûr qu’il y a un esprit coupe. A Lyon ? Je pense que lorsque l’on bâtit, on est plus tourné vers le long terme. Cela peut expliquer les parcours précédents»

Avant de parler de ce match, Gérard a avoué qu’il s’éclatait à l’OL. «Vraiment, je m’éclate. Je suis content notamment du progrès mental du groupe. On peut gagner parce qu’il n’y a pas de joueurs à problèmes et pas d’état d’âme. Contre Grenoble ? On va jouer à fond. Nous sommes favoris ? Cela accroît nos responsabilités. On a fait notre travail depuis le tirage au sort ; on a rassemblé les éléments qu’il fallait. Pour Grenoble, c’est une fête ; pour nous, ce sera un combat. On n’a pas le choix. Je prépare un bon résultat, même si on ne peut pas programmer la victoire. Il n’est pas question d’avoir la trouille… ».

Dans le groupe pour Grenoble, communiqué samedi après l’entraînement à huis clos, Florent Malouda sera présent. Et Grégory Coupet gardera bien la cage lyonnaise.
Sur le même thème