masculins / OL - Bordeaux J-2

Govou: "De l'énergie à revendre..."

Publié le 14 novembre 2008 à 13:38 par R.B

Avec les medias, “Sid” dribble très rarement. Cela met de la vie dans ses interviews. Le numéro 14 lyonnais a bien évidemment envie de débuter le match contre Bordeaux…

Blessé à la cheville face au Bayern Munich, remplacé à la 36ème minute de jeu, Sidney a rechaussé les crampons lors de la première mi-temps à Monaco. 45 petites minutes en 6 semaines. Question santé, forme du moment, le natif du Puy a vite résumé sa situation. « J’ai déjà été surpris de débuter à Monaco. Je ne pensais pas que cela irait aussi vite. Je me sentais plus ou moins bien physiquement. Au niveau de ma cheville, j’étais presqu’à 100%. Mais, j’étais quand même apte à jouer».

Connaissant notre bonhomme, son besoin d’enchainer les rencontres pour carburer plein pot ou retrouver le rythme, sa mise sur le banc pour la venue de Metz a surpris. « Comme j’avais été surpris d’être titulaire à Monaco, je l’ai été en ne l’étant pas mardi soir. Je respecte les choix du coach. Maintenant, j’espère débuter dimanche face à Bordeaux. J’ai envie d’apporter à l’équipe. J’ai beaucoup d’énergie à revendre ». Pour clore le chapitre des surprises... ou non, il a trouvé logique son absence dans la liste française de Raymond Domenech.

L’absence des uns fait parfois le bonheur des autres. Delgado a montré son savoir faire. Un concurrent pour l’inamovible homme de couloir de l’OL ? « Tant mieux. C’est bien pour l’équipe. Moi, cela ne me dérange pas et « Chelito » fait l’unanimité dans le vestiaire. Il a connu des difficultés la saison dernière. Il va mieux. C’est bénéfique pour le groupe ». A Claude Puel de faire ses choix. Justement, l’entraineur olympien est un adepte des rotations. « Le coach a sa façon de voir. Les systèmes de jeu et les hommes changent. Cela implique que tout le monde doit être au même niveau et qu’il faut se montrer. Cela n’est tout le temps évident… il faut l’accepter. Dans ces conditions, j’aurais préféré jouer que d’être blessé. L’équipe a bien tourné en mon absence. A moi de rattraper le temps perdu ».

[IMG43376#R]Pas le temps de flemmarder... Bordeaux vient à Gerland en concurrent pour le titre, juste après l’élimination en Coupe de la Ligue face à Metz. « Sid » passe de l’un à l’autre sans tourner en rond. « Perdre face à Metz, c’est une faute de notre part. Perdre à domicile face à une équipe de L2, cela fait réfléchir. Certes, il y a avait de nombreux changements, mais on doit gagner ce genre de match. Evacuons au plus vite l’élimination pour être performant ce dimanche. Bordeaux fait un très bon début de saison. J’ai un regard admiratif sur cette équipe. Elle joue mieux que la saison dernière. Elle est meilleure offensivement avec l’apport de Gourcuff. Elle a des similitudes avec l’OL du début des années 2000. »

Match au sommet, rencontre décisive, rendez-vous européen… de nombreuses expressions entendus, lues en présentation de cette confrontation. « Un match du niveau de la Ligue des Champions, mais pas décisif pour la suite du championnat. En l’emportant, nous marquerions cependant un grand coup dans les esprits. On sait gérer ce genre de match ; on a conscience de son importance, mais on ne se prend pas la tête pour autant ». Enfin, le passé récent le prouve, ce genre de débats fait souvent appel aux hormones nécessaires pour combattre. « Bordeaux a une équipe assez rugueuse en règle générale. Moi, les matchs engagés… cela me plait ».
Sur le même thème