masculins / ASSE - OL J-1

Grégory Coupet se livre dans le Progrès

Publié le 02 mars 2007 à 12:31 par SC

Le Progrès consacre ce matin une page à Grégory Coupet, le gardien de l’Olympique Lyonnais se livre. Il aborde le derby, Barthez, Domenech, son avenir à Lyon, la Roma et enfin les élections présidentielles.



[IMG41305#L]Sur le derby, une réponse rapide : « il sera pimenté, tendu et excitant ». Il regrette que la rencontre se dispute samedi au lieu de vendredi car « 24 h de récupération c’est important en vue de la Ligue des Champions. »
Le retour de Barthez : « Tout le monde attend une nouvelle concurrence avec Barthez c’est rigolo. » A la question avez-vous été surpris par son retour ? il répond : « j’ai beaucoup de respect pour le sportif. Son retour est pour moi un vrai apprentissage de la fin de carrière. » Son avenir avec l’OL : « Il me reste une saison en tant que joueur, ma volonté de jouer à Lyon est toujours aussi grande. Mais j’ai besoin de sérénité, pas d’un contrat d’un an. A Lyon, je n’ai pas fait le tour. » Sur une carrière à l’étranger : « Aujourd’hui , l’étranger m’intéresse seulement dans un projet familial. »
La ROMA : « Il faudra se sentir fort avec le soutien du public. » Sur une possible élimination : « ce serait presque un drame pour beaucoup de monde, tant on a suscité d’espoirs durant la première partie de la saison. » Enfin dernière question de Jean-François Gomez et d’Antoine Osanna, à savoir ira-t-il voter le 22 avril pour les présidentiels : « Oui, en pensant environnement, parce que je suis père de famille. La planète est trop souillée, et aujourd’hui, on n’a plus le choix ; il faut réagir. »

[IMG41304#L]Coupet est encore à l’honneur dans France Foot mais avec son rival d’un samedi, Janot (ASSE). Les deux gardiens, les deux potes évoquent la rivalité des deux clubs à l’heure du derby. Pour Coupet, ce match, il l’appréhende comme une rencontre habituelle : « ne pas prendre de but » Pour Janot : « c’est un match de haut niveau, tu sais que tu n’as pas le droit à l’erreur. » Suit dans France Foot un reportage consacré à ce derby avec des anonymes. L’un des reporters du bi-hebdomadaire a parcouru le chemin entre Lyon et St Etienne en passant par des petites routes. L’enfer vert commence remarque-t-il à partir de Rive de Gier au km 36…..
Sur le même thème