masculins / La semaine de Coupet

Grégory Coupet... suite et fin

Publié le 21 décembre 2007 à 18:14 par R.B

Dernière ligne droite (7)

10 photos

Après la rencontre à Nancy, le groupe lyonnais va profiter de quelques jours de repos, c’est la traditionnelle trêve des confiseurs. Grégory Coupet, lui, va peaufiner sa condition physique avec en ligne de mire son retour à la compétition pour le match de Coupe de France…

Une semaine où il a alterné travail sur le terrain avec ses partenaires et travail individuel avec Robert Duverne pour le physique et le kiné Sylvain Rousseau pour les soins. Une semaine ordinaire ? Pas vraiment. « Greg » doit retrouver toutes ses sensations ; celles qui lui manquent encore. Alors il s’attache essentiellement à bosser la vitesse. Cette vitesse qu’il traduit dans sa cage par une explosivité hors norme.

Mercredi, en début d’après-midi, il a effectué par exemple une séance à se vider les tripes pendant près d’une heure. D’abord des courses avec changements d’appuis, accélérations. Puis un circuit de 4 ateliers à faire 5 fois en rythme avec le chrono de Robert Duverne. La chaise pour les cuisses, des sauts sur un plot, course avec chariot et course au départ avec chariot puis sans. Les traits du visage du gardien de but international se sont rapidement creusés, le souffle a manqué et le petit repos entre chaque série semblait vraiment insuffisant. Il faut dire que dans la matinée, il avait déjà eu sa dose d’efforts lors de l’entraînement collectif. Echauffement avec ses confrères, puis jeux ultra rythmés où il fallait avoir une attention permanente et beaucoup de réactivité.

«Cela va de mieux en mieux. Au niveau de la caisse, c’est parfait. J’ai un physique de jeune homme. Il faut le traduire ensuite sur le terrain. Pendant la trêve ? Pas question de faire des excès. Je vais bosser toujours et encore cette vitesse. Robert m’a préparé un programme dans ce sens. Le genou ? Tout va bien. Je n’ai pas de douleur et je l’oublie de plus en plus. Reste à retrouver toutes les sensations en match.»

[IMG42780#R]Bien évidemment, « Greg » a dans la tête ce match de coupe de France à Créteil. Il avoue même avec gourmandise. «Quand je vais rejouer, si je dois sortir en face à face avec un adversaire, j’ai vraiment envie de le faire péter. Ce serait le bonheur… ». Histoire de refermer cette parenthèse de 5 mois et de réécrire l’histoire. Cela se passait à Viry en 1/32èmes de finale de Coupe de France, le 8 janvier 2005. Quelques minutes après le début de la rencontre, Il sortait à la limite de sa surface pour contrer un attaquant adverse. Son genou droit blessé face à Fenerbahce, le 4 novembre, avait répondu présent. « Greg » faisait en cet après-midi hivernal son retour.

Pour Robert Duverne, il lui semble le numéro un français a mieux géré cette période. « Déjà, il n’a pas le même âge et puis il a l’expérience de ce qui lui était arrivé. Je trouve effectivement que c’est mieux qu’il y a 3 ans. Il n'a pas été retardé par des douleurs. Je ne pense pas qu’il sera meilleur qu’avant… ou alors il serait sur une autre planète. Mais je le vois bien revenir au même niveau ».

Et quand on demande à Grégory ce qui faut lui souhaiter pour son prochaine anniversaire, 35 ans le 31 décembre, un seul désir lui vient à l’esprit : « la santé ». Si « Greg » va retrouver les terrains, un autre joueur, Cris, va entrer dans sa dernière ligne droite avant ce fameux retour à la compétition. Le Brésilien Cris sera en effet à Lyon dès le début janvier. Nous le suivrons dans sa préparation.
Photos

Dernière ligne droite (7)

10 photos