masculins / Metz - OL J-1

Grégory Wimbée : "Je ne suis pas bon en pronostics"

Publié le 21 août 2004 à 12:12 par SR

Pourquoi as-tu choisi Metz à l'intersaison ?

C'était la proposition la plus intéressante parmi celles qui me sont parvenues. Je connaissais l'état d'esprit du club et son environnement. De plus, j'ai pu voir les Grenats jouer en fin de saison dernière et j'ai apprécié la combativité et la solidarité de cette équipe. L'intégration au sein de ce club était plus simple pour moi qui suit lorrain.



Tes premières impressions sur le club ?

Durant le stage de préparation, nous avons fourni beaucoup d'efforts. Rien que lors de cette période et via les matches amicaux, j'ai remarqué qu'il y avait au sein de ce groupe une grosse solidarité, de l'envie, de la détermination et de l'enthousiasme. Tout a été mis en œuvre pour que les nouveaux s'intègrent directement au groupe, à la ville et même au club en général puisque nous avons été présentés aux administratifs. Ce n'est pas toujours le cas et il faut le souligner.



Le début de saison en fanfare du FC Metz te surprend-il ?

Tout pouvait arriver durant ces deux rencontres. Ce sont les valeurs que je viens d'énoncer lors de la précédente question qui nous ont permis d'arracher la victoire face à Nantes et de conserver notre avantage à Ajaccio. Peut-être que les gens autour de nous ne s'y attendaient pas mais nous avions à cœur de bien débuter la compétition.



Quelles sont les ambitions du club cette saison ?

Notre objectif est à nouveau le maintien. Nous avons le 18ème budget de Ligue 1. Par conséquent, il est difficile d'avoir des ambitions à court terme. Nous essaierons de l'obtenir plus confortablement que l'année passée.



As-tu une idée du nombre de fois où tu as rencontré l'OL dans ta carrière ?

Pas du tout. Approximativement, une dizaine de fois.



Que penses-tu de ce club ?

C'est le plus grand club français des cinq dernières années. L'OL a à sa tête un président qui a anticipé beaucoup de choses et a mis quelques saisons à construire ce club. Toutes les personnes, joueurs, entraîneurs, dirigeants ou membres du staff peuvent être fiers car ils ont réalisé ensemble quelque chose de grand. Chapeau.



As-tu un souvenir particulier face à Lyon ?

Pas spécialement. Je me rappelle que nous étions venus gagner à Gerland avec Lille. C'est un bon souvenir. Ca devait être en 2001, sur le score de 1-0.



Y a-t-il à l'OL un attaquant, un buteur que tu redoutes en particulier ?

Lyon possède une ligne offensive d'une telle qualité qu'il n'est pas possible de ressortir un nom en particulier. Tous sont capables de marquer, chacun dans un registre différent : vitesse, coups de pieds arrêtés, efficacité devant le but. C'est pourquoi il nous faudra faire preuve d'une grande vigilance.



As-tu des amis à l'OL ?

Eric Abidal avec qui j'ai joué à Lille. C'est déjà un très grand joueur et surtout un super mec. Je serais très heureux de le revoir et de le féliciter pour sa sélection en Equipe de France. Je pense qu'il mérite tout ce qui lui arrive en ce moment.



Que penses-tu de ton homologue lyonnais, Greg Coupet ? Et de son évolution ?

Coupet est le gardien le plus régulier sur les dernières saisons. A chaque fois, il est à la hauteur, même avec les Bleus. C'est avec Barthez le meilleur portier français selon moi.



Le match de dimanche, comment le vois-tu ? Un pronostic ?

Je ne suis pas bon en pronostics, et je ne vais pas m'avancer pour un match auquel je participe. Ca sera une rencontre difficile pour nous bien évidemment, car Lyon est encore bien armé cette saison. Nous jouerons dans un stade plein avec les caméras braquées sur nous. Il faudra s'accrocher pour obtenir un résultat et faire preuve d'une concentration exemplaire car face à une telle équipe, on n'a pas le droit de faire la moindre erreur.



Propos reccueillis par fcmetz.com
Sur le même thème