masculins / MHSC – OL

Grenier fait tomber Montpellier

Publié le 19 avril 2013 à 22:30 par SC

Grenier, et Vercoutre lui aussi décisif, ont permis à l’OL d’arracher une victoire cruciale dans le sprint final… Dominé en seconde période, Lyon a montré du caractère en fin de match pour bonifier sa victoire de la semaine dernière et conforte sa place sur le podium…

Lyon ouvrait le bal de cette 33ème journée et pouvait mettre la pression sur ses concurrents de derrière mais aussi sur celui de devant. Après avoir retrouvé la victoire et le podium la semaine dernière, l’OL devait impérativement confirmer et amorcer une réelle dynamique, au risque de voir Saint-Etienne et Nice, qui pointent à 2 points, leur passer devant. Pour cela, Rémi Garde a répété qu’il fallait s’appuyer sur ce qui avait été fait lors du dernier match mais n’avait cependant pas reconduit l’équipe qui avait joué la majeure partie du match contre Toulouse. Garde s’était tourné vers un 4-2-3-1, avec le retour de Malbranque au milieu et une nouvelle animation offensive composée de Briand à droite, Lopez en pointe et Gourcuff à gauche. Quel que soit le dispositif, ce sera loin d’être une formalité. Montpellier jouait sûrement ce soir sa dernière carte en vue d’accrocher une place pour l’Europe. Les héraultais, 2èmes à domicile, pouvaient cependant s’appuyer sur leurs belles performances dans leur antre avec 12 matchs de rang sans défaite (dont 10 victoires) ! A Lyon de briser cette série…

Après un round d'observation, les lyonnais se créent la première occasion avec une tête de Lisandro à la 8ème minute, mais celle-ci n'inquiète par Jourdren. Mais, les montpelliérains allaient répliquer avec un superbe ballon en profondeur pour Mounier qui n'arrivait pas à tromper Vercoutre. Lisandro allait se mettre de nouveau en évidence à la 13ème avec une demi-volée à l'entrée de la surface, contrée par la défense. Lyon est bien rentré dans son match, avec de la percussion et du mouvement. Lisandro tentait une nouvelle fois sa chance. Mais Jourdren est sur ses gardes en ce début de match. Même si les locaux possèdent le ballon, Lyon est beaucoup plus incisif dans ses actions.


A la 29ème, après une belle phase de jeu et sur un centre de Grenier du côté gauche, Lisandro reprend une nouvelle fois de la tête mais laisse cette fois-ci Jourdren sans réaction. Ça fait 1-0 pour Lyon, qui est récompensé pour son allant offensif. Lyon est bien en place durant cette première demi-heure et est peu inquiété. Lisandro, encore lui, était proche de réaliser le doublé dès la 38ème, mais sa frappe ne trouvait pas le cadre. A la 41ème, Belhanda, après un exploit à l'entrée de la surface, surprenait Vercoutre d'une frappe à ras de terre et égalisait. Avec ce but, Montpellier enchaîne un 15ème match à domicile en inscrivant au moins un but.

Montpellier, dominé et asphyxié dans l'entrejeu, s'en est remis à son milieu de terrain Belhanda pour faire son retard sur Lyon, qui a fait une première période plutôt convaincante avec beaucoup de mouvement et de discipline tactique. Tout est à refaire pour les lyonnais qui devront revenir en seconde période avec les mêmes intentions du début de match s'ils veulent ramener les 3 points cruciaux de la Paillade. Rien n'est joué...

Dabo sauve in extremis une reprise de volée de Cabella après que la défense lyonnaise ait été prise à défaut par le débordement de Camara. Montpellier est revenu des vestiaires avec beaucoup plus de folie. Lyon est quant à lui moins précis dans ses transmissions. Malbranque répond aux attaques montpelliéraines, avec une frappe aux 20 mètres qui passe à côté de la cage. A la 57eme Mounier est tout proche de donner l'avantage à son équipe en devançant la sortie de Vercoutre mais son ballon piqué passe au-dessus. Lyon subit le rythme imposé par les locaux qui sont métamorphosés et qui multiplient les assauts sur la cage lyonnaise. Lyon, dépassé, semble retomber dans ses travers. A la 68ème minute, Malbranque, qui a joué son premier match pro dans ce stade le 21 février 1998, est remplacé par le jeune Martial, pour tenter de déclencher un sursaut.

Mais, ce sont encore les Montpelliérains qui se montrent les plus dangereux avec une frappe de Belhanda qui passe de peu à côté à la 77ème. On rentre dans les dix dernières minutes et les montpelliérains continuent de bousculer une équipe lyonnaise, qui court après le ballon et qui ne réagit toujours pas. A la 87ème minute, sur un centre de Cabella, Charbonnier voit sa tête flirter avec le poteau de Vercoutre. Puis c'est le poteau qui vient sauver l'OL alors que la défense était aux abois. El Kaoutari sur une rare action de Lyon est tout proche de tromper son gardien. Sur le corner, Grenier reprend de demi-volée aux 20 mètres et fusille Jourdren. Lyon arrache la victoire à la dernière seconde !

Les deux équipes ont eu chacune leur période. Lyon a été convaincant en première période tandis que les montpelliérains ont largement dominé la seconde. Lyon a souffert mais sur une de ses rares actions et grâce à un Grenier buteur-passeur qui a surnagé dans ce match, a pu arracher une victoire très importante dans le sprint final. Trois points qui permettent au lyonnais de s'installer sur la seconde marche du podium en attendant les autres rencontres.

Feuille de match :

Samedi 19 avril, 20h30

Montpellier Hérault Sport Club – Olympique Lyonnais

A Montpellier, Stade de la Mosson

Arbitre : Sébastien Moreira

Résultat : MHSC 1 - 2 OL (Mi-temps : 1-1)

L'équipe montpelliéraine : Jourdren, Congré, Hilton (cap.), El Kaoutari, Bedimo, Stambouli, Belhanda, Cabella, Dabo (Martin 86'), Mounier (Charbonnier 72'), Camara. Entraîneur : René Girard.

L'équipe lyonnaise : Vercoutre, Fofana, Koné, Umtiti, Dabo, Gonalons (cap.), Grenier, Malbranque (Martial 68'), Gourcuff, Briand, Lopez (Gomis 76'). Entraîneur : Rémi Garde.

Buts : pour Montpellier, Belhanda (41'). pour l'OL, Lopez (29'), Grenier (92').

Avertissements : pour l'OL, Gonalons (66'), Grenier (70'), Koné (78').

Sur le même thème