masculins / OL - Dijon J-2

Gueïda Fofana : « Rien n’est joué »

Publié le 26 janvier 2012 à 13:06 par BV

Au terme de l’entraînement matinal, Gueïda Fofana s’est présenté devant la presse.

Le milieu de terrain lyonnais a tout d’abord évoqué les enjeux de la rencontre face à Dijon, alors que l’OL reste sur deux défaites consécutives en Ligue 1 (à Valenciennes et à Montpellier)  : « deux défaites d’affilée, pour un groupe ce n’est jamais bon, on en est conscients. On a à cœur de bien réagir, de remporter les trois points, d’une part pour ne pas être distancés par les équipes de tête, mais également pour nous, pour notre confiance. »


Kim Källström étant suspendu samedi, Rémi Garde pourrait choisir d’aligner un milieu Fofana – Grenier. Une possibilité qui fait naitre un sourire sur le visage de Gueïda Fofana : « ça nous rappellerait les sélections de jeunes. (…) S’il (Rémi Garde) fait appel aux jeunes, cela nous permettra de nous exprimer, de montrer ce que l’on sait faire. De montrer que l’on peut compter sur nous, que malgré l’absence de plusieurs joueurs, le groupe peut garder une certaine dynamique. »

 

Si les qualifications en Coupes ont notablement densifié le calendrier, le milieu lyonnais y voit avant tout un bienfait : « ces victoires dans les matches décisifs forgent le mental, consolident les liens. C’est important pour le groupe de jouer sur les quatre tableaux. » Après avoir été sorti de la Coupe de la Ligue et de l’Europa Ligue, le PSG apparait aux yeux de beaucoup en position de favori pour le championnat, d’autant qu’il en occupe toujours le fauteuil de leader. « Rien n’est joué, assure pourtant Fofana. C’est vrai que le PSG fait partie des équipes prétendantes au titre, il possède un effectif impressionnant. Mais on est juste au début de la phase retour, il n’a pas encore pris le large. Tout est encore jouable, ce n’est pas fini. »


Arrivé à Lyon il y a cinq mois, l’ancien Havrais estime « avoir bien progressé » depuis. « Je me suis bien adapté au club et au groupe, il ne m’a pas fallu beaucoup de temps, juge t il. Si l'on doit faire un bilan, c’est très encourageant. Je dois continuer de travailler. J’ai progressé dans ma manière de me positionner sur le terrain, de jouer et de voir un peu plus vite. »

Sur le même thème