masculins / Pendant la trêve

H comme...Hécatombe

Publié le 13 juin 2007 à 10:00 par GV

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place à la lettre H comme...Hécatombe

Le moins que l’on puisse dire cette saison, c’est que l’OL n’a pas été épargné par les contretemps. En tête de liste, une hécatombe de blessures… L’an dernier, déjà, les Champions de France en titre avaient du faire face à plusieurs absences de longues durées.
On se souvient notamment d’Eric Abidal blessé lourdement à la Peace Cup, puis avec l’Equipe de France. On se souvient également de Claudio Caçapa, de Sylvain Monsoreau ou encore de Jérémy Berthod (beaucoup de défenseurs !) victime de plusieurs rechutes. Cette année tous les secteurs de jeu ont été touchés… Numéro 1, l’attaque : Karim Benzema a manqué presque la moitié des matchs de son équipe… En cause notamment sa cuisse touchée à trois reprises (2 fois contre Valenciennes, 1 fois à l’entrainement)…Fred, Sylvain Wiltord, Sidney Govou mais aussi Hatem Ben Arfa complètent cette liste de blessés aux avants postes, avec à chaque fois, plusieurs jours, voire plusieurs semaines d’indisponibilité.

Au milieu de terrain, Alou Diarra a connu la plus grosse blessure après sa déchirure de la cuisse face au Mans en demi finale de coupe de la Ligue. Rentré en cours de jeu, le numéro 15 olympien avait dû céder sa place dix minutes plus tard. Bilan : deux mois éloigné des terrains de football… Tiago, Jérémy Toulalan et Kim Källström ont eux aussi connus quelques pépins plus ou moins grave au cours de la saison. Enfin Claudio Caçapa et plus étonnant, Grégory Coupet, ont dû déclarer forfait à plusieurs reprises ; le portier lyonnais victime notamment d’un accident domestique l’obligeant à tirer une croix sur le fameux derby.

Ajouter à cela, les absences pour cause de suspensions (Baros, Ben Arfa Cris, Juninho et Toulalan), celles liées directement à la Coupe du Monde (Douze Lyonnais qui ont repris l’entrainement plus tard que les autres), ou encore celle liées à des contraintes personnelles (naissance, décès …). Cela fait beaucoup ! Dans ces cas là, l’option « jeunesse » est souvent privilégiée… Mais, là aussi, il a fallu à plusieurs reprises l'oublier. Grégory Bettiol (touché au genou en cette fin de saison), Loïc Rémy (suspendu) ou encore Johan Hartock (blessure au poignet) ont dû déclarer forfait.

Plus original en revanche, sur le banc de touche, deux hommes ont également dû s’absenter et faire face à la suspension : Patrice Bergues et Joël Bats (suspendu tous les deux pour deux matchs).