masculins / OL - Bordeaux J-1

Hartock dans le groupe lyonnais

Publié le 14 mai 2005 à 17:42 par R.B

[IMG4681L]En guise de huis clos, l'entraînement était ouvert aux supporters et à la presse. L'OL n'a rien à cacher après son titre de champion. Les 16 joueurs qui partiront ce samedi en fin d'après-midi au vert seront les mêmes que ceux qui étaient sur la feuille de match face à Ajaccio. <b>Une exception</b> : Puydebois étant remplacé par Hartock. <b>Le groupe olympien</b> : Coupet, Hartock – Réveillère, Cris, Cacapa, Abidal, Berthod, Clément, Juninho, Diarra, Essien, Bergougnoux, Govou, Wiltord, Malouda, Nilmar

En guise de huis clos, l'entraînement était ouvert aux supporters et à la presse. L'OL n'a rien à cacher après son titre de champion. Les 16 joueurs qui partiront ce samedi en fin d'après-midi au vert seront les mêmes que ceux qui étaient sur la feuille de match face à Ajaccio. Une exception : Puydebois étant remplacé par Hartock. La séance fut sérieuse et ludique. Après le jeu, Juninho prenant les gants de Coupet pour quelques envolées de bonne facture.



Le groupe olympien :



Coupet, Hartock – Réveillère, Cris, Cacapa, Abidal, Berthod, Clément, Juninho, Diarra, Essien, Bergougnoux, Govou, Wiltord, Malouda, Nilmar



Paul Le Guen

« Nous avons fait une bonne semaine de travail; classique. C'était forcément plus décontracté, plus ludique, mais les joueurs ont fait les efforts nécessaires ; ils n'ont pas rechigné ; il n'y a pas eu de récalcitrants. J'ai bon espoir que le groupe soit vraiment concerné dimanche soir. Le but ? Essayons de prendre du plaisir en restant sérieux ; essayons de prendre le maximum de points tout en préservant nos forces, nos statistiques comme celles de meilleure attaque, défense… nous l'avions fait la saison dernière. Certes les statistiques sont plus accessoires, mais ce sont des choses auxquelles on tient. Je dirais aussi que nous devons faire preuve de respect vis-à-vis des autres équipes. Nous n'aurons pas à nous forcer, il me semble, même si l'esprit est plus libre. Ma situation ? Depuis lundi, c'est bien sûr un peu différent. Je n'appréhende pas la réaction du public. L'équipe de départ ? J'ai déjà gardé les mêmes 16 joueurs. Après, je réfléchis sur un ou deux postes, mais, s'il y a des changements par rapport à la venue d'Ajaccio, ils ne seront pas nombreux. La motivation ? On ne peut pas le nier, ce n'est pas un match de Champions League ; mais je le répète, j'ai parlé avec le groupe depuis le début de la semaine pour que les choses soient respectées… et j'ai confiance ».



R.B

Sur le même thème