feminines / OL féminin

Hassan Ajenoui : « Les filles veulent s’imposer »

Publié le 31 mai 2012 à 15:31

L’entraineur du Abu Dhabi Country Club revient sur l’évolution du football féminin dans les Emirats Arabes Unis.

Quel est votre parcours ?
Je suis un ancien joueur de football professionnel au Maroc à Tanger et Rabat. J’ai fait une carrière d’entraineur au Portugal avec l’Académica de Coimbra. Je viens d’avoir le diplôme du troisième niveau d’entraineur. J’ai été aussi l’adjoint d’un entraineur Brésilien lorsque j’étais à la sélection du Maroc en 1995.

Comment on se retrouve à la tête d’une équipe féminine à Abu Dhabi ?
Le monde du football sans manager, c’est difficile. Mon agent me trouve des challenges excitants comme celui d’aider les Emirats Arabes Unis de donner le coup d’envoi du football féminin. On est sur la bonne voie.

Comment est née l’idée de bâtir une équipe féminine ici ?
Abu Dhabi Country Club est l’instigateur de ce projet pour le football féminin. C’est un club omnisport et le mieux organisé. Ce club représente l’émirat comme sélection nationale.

Comment se présente l’avenir du football féminin ?
Le futur passe par les académies, les jeunes filles de moins de dix ans. C’est un projet sur cinq années pour donner l’initiation, à l’académie, dans un sens scientifique : la détection précoce. On met en place des détections pour les filles d’un très jeune âge et ainsi les amener jusqu’aux équipes séniors.

Les filles sont demandeuses de ces organisations ?
Les filles veulent s’en sortir et s’imposer dans le domaine du sport. Je suis très content car on voit que la naissance des clubs féminins se multiplie.

Que représente l’organisation d’un tel tournoi ?
Ce fut important pour promouvoir le football féminin. On côtoie le très haut niveau européen avec un club comme l’Olympique Lyonnais. D’ailleurs, je les félicite pour leur parcours. L’équipe Hongroise a présenté un football très évolué. C’est une opportunité unique pour nous. C’est pour cela qu’on a mis en place deux équipes, dans ce tournoi, pour accentuer les contacts avec les équipes européennes.

A quand un championnat de foot féminin dans les Emirats ?
On a commencé avec les jeunes filles. On a un championnat des U13 et U16. On a eu un très bon retour aussi bien par les joueuses que par le public. L’année prochaine, on va commencer le championnat sénior.