masculins / Metz - OL J-3

Hatem Ben Arfa : "Je suis apte"

Publié le 12 septembre 2007 à 16:43 par BV

Après un début de saison prometteur, Hatem Ben Arfa a été éloigné des terrains avant la trêve internationale en raison d'une blessure à la cheville. Rétabli, l'international espoir évoque les deux prochains déplacements des Lyonnais à Metz et Barcelone.

On vous avait quitté blessé avant la trêve. Comment vous portez-vous maintenant ?
Ca va. J’ai repris l’entraînement mardi (le 4 septembre) mais j’ai eu une angine vendredi qui m’a pénalisé et empêché de disputer la rencontre de CFA de ce week-end. Maintenant, tout va bien. Je me suis entraîné normalement ces deux derniers jours. Je ne sens désormais plus de douleur à ma cheville.

Êtes-vous apte pour le déplacement à Metz samedi ?
Oui je suis apte mais je dois revenir petit à petit sans presser les choses.

Comment préparez-vous le déplacement de ce week-end ?
On attend le reste du groupe pour demain. On va tous se ressouder pour ce match important contre Metz qui va nous placer dans les meilleures conditions pour la Ligue des Champions.

Quel regard portez-vous sur le FC Metz ?
Les Messins sont actuellement derniers du classement. Ils peuvent donc se réveiller samedi. Contre nous, les équipes ont toujours envie de hausser leur niveau de jeu. Après deux semaines de repos, gagner est important.

Personnellement, considérez vous qu’il s’agisse d’un moment clé de votre saison ?
Depuis le début de saison, j’ai à cœur de confirmer et de bien jouer avec l’équipe. J’ai été blessé mais je vais maintenant revenir. Je vais tout donner pour que nous réalisions la meilleure saison possible.

Abordez vous cette rencontre en Lorraine avec l’objectif d’y gagner votre place contre Barcelone ?
Non. L’objectif est d’être bon à chaque match. Cela reste un match comme les autres. Je vais tout donner comme lors de tous les autres matchs.

A vos yeux, que représente un match au Camp Nou ?
C’est la cerise sur le gâteau. Mais il ne faut pas oublier les autres équipes. On ne va pas chercher notre qualification à Barcelone. Des matchs contre Stuttgart ou les Rangers va dépendre notre qualification. Contre Barcelone, la motivation va venir d’elle-même car on attend ce match avec impatience.

On imagine tout de même que jouer dans ce stade mythique demeure particulier.
Bien sûr que ce sera particulier. Des grands noms y ont évolué. Pour moi qui ai toujours aimé des joueurs comme Maradona ou Cruijff, c’est un grand événement. Il ne faut pas être inhibé et jouer cette rencontre comme tout autre match de football. Jouer là-bas reste un plaisir. Il y aura bien entendu beaucoup d’émotion, tant pour les supporters que pour les joueurs, mais le football n’est que plaisir et on va en prendre énormément là bas.
Sur le même thème