masculins / Interview

Hervé Della Maggiore : "Nous sommes très satisfaits du partenariat avec l'OL pour cette première saison"

Publié le 22 juin 2017 à 08:00 par YM

Le 8 juillet prochain, l'OL se déplacera à Bourg-en-Bresse pour y affronter le FBBP 01 en amical à l'occasion d'une rencontre qui lancera sa saison 2017-2018. À l'approche de cette rencontre, OLWEB s'est entretenu avec Hervé Della Maggiore, le coach Bressan, qui revient sur le lien entre les deux clubs.

"Votre équipe a repris l’entraînement hier en prévision de la nouvelle saison. Quels sont vos objectifs pour votre 3e saison de suite en Ligue 2 ?

Les joueurs étaient sur Lyon hier (mardi) pour effectuer une journée de tests médicaux avant d'entamer la préparation. Aujourd’hui (ce mercredi), ils vont prendre part à la première séance collective. On va effectuer notre 3e saison consécutive en deuxième division et nos objectifs restent toujours les mêmes : on veut se maintenir en Ligue 2 en essayant de mieux faire par rapport à la saison passée. L’an dernier, c’était la première fois que l’on faisait moins bien que lors de la saison précédente. On va essayer de changer cela.

Pour la 2e saison de suite, vous vous êtes maintenus en Ligue 2 avec l’un des plus petits budget du championnat et avec des infrastructures plus petites que dans la plupart des autres clubs. Peut-on parler d’un exploit ?

C’est une bonne performance mais ça n’est pas un exploit. On va faire notre 3e saison en Ligue 2 et ça n’est plus un miracle de se maintenir. On a prouvé qu’on avait le niveau pour évoluer dans ce championnat, même si notre budget est l’un des plus faibles. L’argent ne fait pas tout mais ça peut aider. Mais on peut compenser notre manque de moyens pour atteindre nos objectifs. Si l’écart entre nous et les autres équipes est toujours important au niveau du budget et des infrastructures, on a réussi à le réduire sur le plan sportif. Notre club avance.

Le 8 juillet, vous allez affronter l’OL, votre partenaire, en amical. Un match qui va lancer la saison 2017-2018 des deux équipes. Quels vont être les enjeux de cette première rencontre ?

C’est un match qui, d’un point de vue sportif, n’a pas beaucoup d’enjeux. Pour nous, il s’agit surtout de faire une revue d’effectif. Pour les joueurs, c'est l'occasion de reprendre leurs repères tout en poursuivant la préparation d’avant-saison. C’est tout de même un match intéressant car on va jouer face à l’OL, l’un des plus grands clubs français. C’est une jolie affiche, qui plus est chez nous, à Bourg-en-Bresse, devant nos supporters.

Vous aviez confié lors d'une précédente interview être un vrai "boulimique de foot", que vous regardiez très souvent des matchs. Qu’avez-vous pensé de la saison que vient d’effectuer l’OL ?

En championnat, l’OL fini à sa place (4e au classement) au vu de la qualité de son jeu et de son effectif. En revanche, l’élimination en demi-finales de la Ligue Europa face à l’Ajax (4-1 puis 3-1) a été décevante. Lyon pouvait faire mieux sur la scène européenne car il n’avait plus rien à jouer en Ligue 1. C’est dommage. Ça n’a pas été la meilleure saison du club mais il faut aussi être conscient des lacunes défensives que l’OL a rencontré cette saison et qui l’ont pénalisé.

Un petit mot sur le partenariat. Vous avez accueilli Romain Del Castillo l’an passé, qui a eu un vrai rôle dans votre maintien (5 buts et 7 passes décisives) et qui a affirmé que le FBBP 01 avait entamé des démarches pour le garder. Où en êtes-vous ?

Ça va être compliqué de le garder. Je pense que l’OL veut le récupérer. Rien n’est encore figé mais j’ai peu d’espoir de voir Romain porter nos couleurs la saison prochaine. J’aimerais bien le conserver. Son prêt a été bénéfique pour tout le monde. Chez nous, il a eu le temps de jeu dont il n’aurait sûrement pas bénéficié en Ligue 1 et il a pu démontrer ses qualités au niveau professionnel. Ça a été bon pour l’OL, qui récupère un joueur plus mature, qui a acquis l’expérience de la Ligue 2 et qui est plus apte à évoluer dans l’élite. Enfin, ça nous a été favorable car il a grandement contribué à notre maintien.

Cette réussite avec le prêt de Romain vous encourage-t-elle à demander d’autres joueurs issus du centre de formation l’OL sous la forme de prêt ?

Oui, mais il faut que ça soit un bon compromis. Déjà, on doit en avoir le besoin. On ne va pas prendre un joueur de l’OL uniquement pour en prendre un. On doit en avoir l’utilité. Et puis, Lyon aussi doit s’y retrouver. Il faut que le joueur soit sûr d’avoir du temps de jeu, comme ça a été le cas avec Romain. On est en discussion avec Lyon pour certains profils, on verra bien ce qu'il adviendra par la suite. Une chose est certaine : aujourd’hui, nous sommes très satisfaits du partenariat pour cette première saison."