masculins / Bayern - OL J-1

Hugo Lloris : « A nous de répondre présent »

Publié le 20 avril 2010 à 18:14 par DC

Le portier de l’Olympique Lyonnais s’est présenté à son tour devant les journalistes à 17h20. Prudent, il considère que c’est en équipe que Lyon va devoir affronter cette demi-finale. Extraits…

Hugo, comment avez-vous vécu ce périple jusqu’à Munich ?
Déjà on va remercier les personnes qui se sont occupées du voyage, qui s’est fait dans de très bonnes conditions. C’est passé rapidement, avec les joueurs on a fait passer le temps. Maintenant on est arrivé à Munich avec le sourire, on va jouer une demi-finale de Champions League, c’est super.

Pour vous c’est important de ne pas s’abriter derrière des excuses ?
On le prend vraiment du bon côté, tout le monde a accepté ces conséquences, et maintenant on va bien préparer ce match. On a le temps encore de récupérer du voyage. Ensuite la pression va venir automatiquement.


"Ne sortir avec aucun
regret en donnant tout"

Le Bayern vous apprécie particulièrement, est-ce une pression supplémentaire ?
On ne va pas faire de cas individuel, le plus important pour le groupe c’est cette demi-finale de Ligue des Champions. Il n’y a rien d’autre à dire, le Bayern est un grand club. Maintenant on veut se mettre pleinement dans ce match aller, pour avoir le meilleur résultat possible en vue du match retour. Il ne faut pas s’égarer, on est dans une compétition très importante, et on se doit de bien y figurer.

Quand on joue une demi contre le Bayern on se dit que c’est jouable pour la finale ou non ?
Quel que soit l’adversaire, l’important est de réussir ces deux matches. On est tombé face au Bayern, c’est une grande équipe avec de grosses individualités. A nous de répondre présent, mais actuellement le plus important est de préparer ce match aller, et de ne sortir avec aucun regret en donnant tout.

Comment voyez-vous le Bayern, et comment vivez-vous le fait qu’on vous y annonce ?
Le Bayern c’est une grosse cylindrée en Europe, de par ses titres mais aussi par ses infrastructures. Mais aujourd’hui mon cas est complètement secondaire, je fais parti d’un collectif, la saison est loin d’être finie et je suis très loin de me poser ce genre de questions. Après je remercie les grands joueurs ou anciens grands joueurs qui disent du bien de moi. Le plus important encore une fois, c’est le terrain, et c’est deux matches qui peuvent nous permettre de rentrer un peu plus dans l’histoire en atteignant la finale.


"Chaque match a

ses vérités, son histoire"

Comment voyez-vous le rôle de Jérémy Toulalan en défense ?
Jérémy est un élément essentiel de notre équipe, il a la faculté de s’adapter à n’importe quel poste. Il a déjà montré cette saison qu’il pouvait prendre place en défense centrale, il apporte énormément à l’équipe. Les blessures font partie d’une saison, on a la chance de retrouver Jean II Makoun. Mais on est un collectif, et tant qu’on reste dans cet esprit là, il n’y a aucune raison que l’équipe n’avance pas.

Qu’est ce que vous craignez le plus dans cette équipe du Bayern Munich ?
C’est une équipe capable de faire des choses exceptionnelles. On l’a vu contre la Juve, la Fiorentina et Manchester. A chaque fois ils étaient malmenés, et ils sont revenus. Ils ont de grosses individualités avec Ribery et Robben entre autre, mais ce sera à nous de les faire déjouer en étant présents défensivement. Et puis il faudra jouer notre jeu à fond, se procurer des occasions et être réalistes.

Eliminer Bordeaux qui a été la seule équipe à gêner le Bayern, est-ce bon pour la confiance ?
Chaque match a ses vérités, son histoire. Bordeaux a fait deux gros matches face au Bayern, mais ils étaient dans une mauvaise période. Ces paramètres ne rentrent donc pas en jeu, ils sont en forme que ce soit en Bundesliga ou en Ligue des Champions. A nous de répondre présent.

Photos

Conférence de presse OL

7 photos

Sur le même thème