masculins / Interview

Hugo Lloris : "il faudra être plus costaud"

Publié le 28 avril 2009 à 15:05 par MCH

Le gardien de l'Olympique Lyonnais a répondu aux questions des journalistes.

Hier à l’entrainement vous paraissiez un peu sonné, aujourd’hui il y a un peu plus de bonne humeur…
Hier je me suis entraîné à part avec Joël et Joan donc je n’ai pas trop fait attention au reste du groupe mais bon en ce qui concerne l’ambiance dans les vestiaires il n’y a rien qui a changé, il y a toujours des ondes positives qui circulent.

La victoire de l’OM à Lille vous a quand même mis un coup sur la tête …
On s’y attendait, Marseille cette saison est très solide, ils l’avaient déjà prouvé à Lorient en renversant le score, ils ont fait la même chose à Lille, c’est une preuve que l’OM est très costaud et le sera jusqu’à la fin de saison.

C'est-à-dire que vous avez fait une croix sur le titre ?
Non pas du tout, mathématiquement c’est toujours possible. En ce qui nous concerne il va falloir se qualifier en Champion’s League pour la saison prochaine, c’est notre objectif numéro 1 et puis on va essayer de ne pas perdre le contact avec Bordeaux et Marseille et puis on verra comment ca se passera. C’est vrai qu’il y a pas mal de points qui nous séparent mais on sait très bien que ça peut aller très vite, il y a peut-être une des deux équipes qui va craquer, c’est pour ça qu’on se doit de gagner les 5 derniers matchs pour vraiment avoir aucun regret sur ces dernières rencontres. On ne lâchera rien jusqu’à la fin. On va continuer malgré toutes ces douleurs. C’est vrai que ce n’est pas facile mais on va continuer en essayant de rester le plus serein possible. Aujourd’hui on est dans une situation difficile et c’est comme ça, ça fait partie du football et ça permettra de nous rendre meilleurs.

Quand on regarde le calendrier du PSG et le votre, on s’attend à de grandes difficultés...
Chaque match a ses difficultés mais si on commence à y réfléchir on ne va pas aller très loin. On se concentre match après match et c’est vrai qu’il y a des adversaires de qualité mais chez nous aussi il y a de grandes qualités et c’est le moment de redresser la barre et de se faire mal. On ne va pas attendre les fautes des adversaires pour gagner les matchs c’est à nous de gagner les matchs sur le terrain, en s’imposant et en donnant le meilleur de nous même. Mais en ce moment on est sur la bonne voie, sur les deux derniers matchs on n’a pas été récompensé par les résultats mais sur le fond de jeu c’était vraiment très intéressant notamment face à Paris où je pense qu’on fait un match très appliqué et ça faisait longtemps qu’on n’en avait pas fait à domicile.

[IMG43587#R]Comment l’OL peut gagner ses cinq derniers matchs alors qu’elle n’en a gagné aucun lors de ces trois derniers ?
C’est vrai qu’en ce moment ce n’est pas évident mais il faut prendre match après match, déjà avec Valenciennes ce ne sera pas simple, c’est très difficile d’aller gagner là-bas donc il faudra déjà se concentrer là-dessus et faire les efforts nécessaires aussi bien physiquement que mentalement pour trouver les ressources et aller chercher ces trois points. Tous les matchs sont compliqués en cette fin de saison donc il faudra être plus fort, plus costaud.

Vous aviez deux gros matchs à Paris et Bordeaux, est ce que vous estimez que ces résultats sont injustes ?
Ce n’est pas si injuste c’est simplement que sur la forme et le fond de jeu que nous avons développé ces derniers matchs on méritait de faire un nul à Bordeaux et de gagner contre Paris mais après il y a aussi ces décisions arbitrales. Je ne suis pas là pour polémiquer là-dessus car l’erreur est humaine et ca fait partie du jeu mais maintenant c’est vrai qu’elles nous ont fait très mal. A Bordeaux au bout de 6 minutes de jeu si l’on marque un but c’est complètement différent et contre Paris si l’on marque avant la mi-temps ça rend le match un peu plus facile. Mais maintenant c’est comme ça, un match ça se joue en 90 minutes et pas sur un seul fait de jeu. Les arbitres sont conscients, ils savent qu’ils ont fait des erreurs mais on ne va pas se réfugier sous la faute des arbitres car si on est plus fort que notre adversaire on doit s’imposer grâce à notre façon de jouer.

Est-ce qu’il y a la peur de finir 4ème, ce qui serait catastrophique ?
Non il n’y a aucune peur, de toute façon actuellement on ne peut pas être plus bas donc on va continuer, on va aller chercher les points qu’il faut pour acquérir la qualification en Ligue des Champions et puis on sera là en embuscade au cas où les deux équipes devant craquent mais ce sont eux qui ont la pression, on se concentre match après match et ce sont eux qui mènent le bal. Il y a eu de très bonnes choses cette saison il y en a eu des moins bonnes certes mais si on est resté longtemps à cette première place c’est qu’il y a eu des points positifs et c’est qu’on méritait de rester devant.

Est-ce que tu as l’impression que le match décisif sera Marseille-Lyon ?
On verra. L’objectif était de prendre les neuf points avant cette rencontre mais on n’y est pas donc on verra donc où on se situera. Marseille a aussi un calendrier difficile et celui de Bordeaux n’est pas simple à jouer. Il faut être calme et lucide et puis il faut prendre ce qu’il y a à prendre tout simplement.