Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Rétro

Il était une fois... Un 2 octobre

Publié le 02 octobre 2012 à 08:52 par R.B

Retrouver chaque mardi un moment de l’histoire du club lyonnais… Il était une fois un 2 octobre…

 Parmi les grandes dates de l’histoire européenne de l’OL, il y a ce 2 octobre 2002 en phase de poules de la Champions League. L’OL est en déplacement à San Siro pour affronter l’Inter Milan. Paul Le Guen a organisé son équipe avec trois défenseurs centraux et Vikah Dhorasoo en position de latéral droit ! Coup gagnant … Les Lyonnais réalisent une superbe performance collective face aux partenaires de Cannavaro dans un stade qui sonne le creux avec à peine un peu plus de 30 000 spectateurs. Govou ouvre le score sur une passe lumineuse de Carrière à la 21ème minute et Sonny Anderson double la mise en seconde période par une frappe fantastique du pied gauche qui se fige dans la lucarne de Toldo. Un des plus beaux buts de « Sonnygoal » avec l’OL ! Cannavaro réduira le score à la 73ème.  Quel match des Olympiens qui après avoir perdu face à l’Ajax et battu Rosenborg se plaçaient dans de très bonnes dispositions comptables à la fin de la phase aller pour une éventuelle qualification…Malheureusement la phase retour ne sera pas aussi positive.

Inter : Toldo – J. Zanetti (cap), Cordoba, Cannavaro, Materazzi, Coco (puis Pasquale 86ème)– Almeyda, Di Biagio (puis Conceicao 70ème), Recoba, Dalmat (puis Morfeo 60ème)– Crespo. Entr: Cuper.

OL : Coupet – Dhorasoo, Müller, Cacapa, Edmilson, Bréchet – Violeau, Diarra, Carrière (puis Juninho 88ème) – Govou (puis Vairelles 91ème), Anderson (cap) (puis Laville 73ème) . Entr : Le Guen.

Buts : pour Inter, Cannavaro (73ème) ; pour l’OL, Govou (21ème), Anderson (73ème).



Les plus anciens supporters lyonnais n’ont pas oublié le 2 octobre 1955 ! Les Lyonnais sont en effet à Geoffroy-Guichard et vont s’imposer pour la première fois en « terres ennemies » grâce à un but de Camille Ninel à la 49ème minute de jeu sur une frappe de 25 mètres qui a trompé Ferrière. Des Lyonnais magnifiques à l’image de leur gardien Henri Alberto. Un succès historique. A ce moment, les supporters ne savaient pas que leurs protégés ne s’imposeraient plus à Geoffroy-Guichard avant le 20 octobre 1968 !

OL : Alberto –Mouynet, Nowak, Ninel, Lerond, Knayer, Farmanian, Antonio, Schultz, Ramon, Fatton. Entr: Fatton.

Le 2 octobre 2011, Pastore éclairait le Parc des Princes en ouvrant le score de ce PSG – OL remporté par les Parisiens 2 à 0. Les Lyonnais ont manqué de réalisme en ne concrétisant pas leurs occasions de buts à 0 à 0 et à 0 à 1. Et Hugo Lloris ne pouvait pas tout arrêter !

Le 2 octobre 2010 est une date particulière. C’était la 8ème journée du championnat, l’OL restait sur sa défaite 1 à 0 à Gerland dans le derby… et ne comptait que 5 points en championnat. Les coéquipiers de Toulalan vont se sortir de leur déplacement à Nancy avec au final une bonne dose de chance après avoir pourtant mené 2 à 0 à la 55ème (but de Lisandro et Briand). Mais fébriles une fois encore sur les phases arrêtées, ils vont être rejoints après deux coups francs lorrains. Heureusement, Briand inscrira le but de la victoire ; l’arbitre M. Ennjimi omettant de siffler un penalty pour l’ASNL.

 

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.