masculins / Il était une fois

Il était une fois un 20 et 21 novembre…

Publié le 20 novembre 2012 à 08:35 par R.B

Une fois par semaine retour sur le passé de l’histoire lyonnaise… Il est notamment question de matchs européens…

Le 20 novembre 1963, l’OL dispute le1/8ème de finale aller de la Coupe des Coupes face à l’Olympiakos. Succès 4 à 1 avec un triplé de Nestor Combin ; Leborgne étant l’autre buteur olympien. Au match retour l’OL s’inclinera 2 à 1 avec un nouveau but de Combin. L’OL sera éliminé en ½ finale par le Sporting Lisbonne lors d’un match d’appui.

Le 21 novembre 1982, en championnat, match nul 3 à 3 entre l’OL et le FC Metz avec un triplé d’Emon, d’un côté, et un de Kurbos, de l’autre.

Le 21 novembre 2006, un superbe spectacle à Madrid entre Madrilènes et Lyonnais pour le 5ème match de poule de la LDC. Dans le sillage d’un exceptionnel Carew, l’OL  mène 2 à 0 avant d’être rejoint au score. Un but de Carew  qui « amuse » la défense espagnole ; une reprise de Malouda sur un coup franc de Juninho. M. Diarra de la tête sur corner et Van Nistelrooy sont les buteurs de la Maison Blanche. John Carew intenable a réalisé une performance époustouflante face à Cannavaro, Helguera… Son match sous le maillot lyonnais. Quant à Greg il arrête le penalty de Van Nistelrooy juste avant la fin de match. L’OL repart avec un très beau match nul et compte 13 points après 5 rencontres. Du grand art. Un rappel : au match l’OL s’était imposé 2 à 0.

OL : Coupet – Réveillère, Squillaci, Cris, Abidal – Tiago, Toulalan (puis A. Diarra 92ème), Juninho (cap) – Clerc, Carew, Malouda. Entr : Houllier.

Le 21 novembre 2009, l’OL se contente d’un match nul à Grenoble ; 1 à 1 avec un but de Delgado . Le GF38 égalisant par Ljuboja alors que les Grenoblois étaient réduits à 10 depuis 3 buts avec l’expulsion de Courtois.  Une prestation pas franchement convaincante des joueurs de Claude Puel lors de cette 13ème journée.

Le 21 novembre 2010, au Stade Bollaert de Lens, l’OL présente deux visages. Une première période indigeste avec des Sang et Or qui regagnent les vestiaires en menant 1 à 0 (but d’Akalé). Et un réveil après la pause avec les entrées en jeu de Gourcuff et de Lisandro. Gomis, 2 buts, et Lisandro signent les buts olympiens de ce succès. L’OL continue sa remontée au classement après son très mauvais début de saison marqué par la défaite dans le derby à Gerland. Depuis ce match perdu face aux Verts, l’OL a pris 17 points sur 21 possibles.