masculins / Bordeaux-OL

« Il faut s'appuyer sur ce qui a été bien fait »

Publié le 16 février 2013 à 15:43 par GV

Les Lyonnais ont effectué une dernière séance d'entrainement ce matin au stade Robert Brette de Mérignac. Seul Steed Malbranque, malade, n'était pas de la partie. A l'issue de cet entrainement, Rémi Garde s'est exprimé face aux medias.

Rémi, vous êtes arrivés à Bordeaux dans la nuit de jeudi à vendredi. Comment se porte votre groupe ?
On est arrivé à Bordeaux au milieu de la nuit, à quelques minutes seulement des Bordelais (de retour de Kiev). Sur le plan de la récupération, on peut dire au moins qu'on sera au même niveau ! Deux groupes fatigués ? C'est difficile de prévoir la physionomie d'un match mais vous savez, les points sont vraiment importants en ce moment en Ligue 1. Notre équipe fera en tout cas le maximum pour prendre le plus de points possible.

Tous vos joueurs sont disponibles pour le match de demain ?
Steed Malbranque est malade. Il a eu de la fièvre cette nuit, et ne s'est pas entraîné aujourd'hui. Je ne sais pas encore s'il sera apte pour demain mais pour le reste, tout le monde est disponible.

je trouve que les joueurs ont retrouvé de l'énergie

Que vous reste t-il du déplacement à Tottenham ?
Comme je l'ai dis après match, je trouve que les joueurs ont retrouvé de l'énergie. De l'énergie physique et mentale. Il faut s'appuyer dessus car c'est important pour rebondir. On a été moins bon ces derniers temps, mais je ne veux pas non plus totalement noircir le tableau. Contre Ajaccio on a bien joué pendant une heure… Contre Lille, on a manqué notre première période mais il y avait du mieux en seconde mi temps. Il faut s'appuyer sur ce qui a été bien fait, tout en se disant qu'il faudra quand même faire un peu plus pour ternir les objectifs.

Est ce que vous êtes revanchards après la défaite face à  Bordeaux lors du match aller à Gerland ?
Il y avait beaucoup de frustration avec notamment des faits de jeu défavorables pour notre équipe. Mais c'est un tout autre match. On est passé à autre chose. Si il nous reste bien évidemment quelques images de cette rencontre, je ne crois pas que le mot revanchard soit approprié.

Vous avez parlé de faits de jeu. En ce moment les décisions arbitrales ne vous sont pas vraiment favorables…
C'est vous qui le dites ! Nous, on doit continuer à provoquer le destin pour que cela s'inverse. Il ne suffit pas d'en parler, il faut aussi le montrer sur le terrain avec des actes comme j'ai pu en voir jeudi à soir face à Tottenham.

Bordeaux a du mal à faire le jeu. Votre équipe devra t-elle selon vous se montrer encore plus déterminée ?
Vous savez, les gens viennent au stade pour voir du spectacle. On ne peut pas toujours assumer la responsabilité… Mais on verra demain, peut être qu'on l'assumera quand même !

Que vous inspire le fait de jouer un match à 14h. C'est un horaire particulier…
Oui c'est vrai. Je vois surtout des contraintes de jeu par rapport à la surface sur laquelle on joue. Le soir, les terrains sont glissants, le ballon va vite, le jeu s'accélère. A 14h, le ballon rebondi, il monte haut, et c'est plus difficile à maitriser. Après, c'est comme ça. En Angleterre, les équipes jouent à toutes heures, parfois même à 11h ! A nous de s'adapter

Sur le même thème