masculins / OL - LOSC

« Il ne faut pas baisser les bras »

Publié le 26 septembre 2013 à 16:08 par R.B

Retour sur le match perdu à Ajaccio avec Rémi Garde lors du point presse… point santé… l’importance du match à venir face au LOSC…

POINT SANTE

 « Tous les joueurs qui n’étaient pas concernés par le déplacement à Ajaccio ne sont pas aptes à revenir face au LOSC, même s’il y a certaines progressions ».

RETOUR SUR LE MATCH FACE A AJACCIO

« Il y avait beaucoup de déception après la rencontre. On pouvait, on devait faire mieux. On contrôle le match. Le gardien en face fait deux bons arrêts. Il fallait chercher à être plus dangereux. Est-ce une rechute ? Je ne sais pas. C’est une défaite face à un adversaire à notre portée. Cela fait désormais trois défaites et c’est beaucoup. Est-ce inquiétant ? Oui quand on regarde contre qui on a perdu sans manquer de respect à ces équipes. Il y a un autre état d’esprit depuis quelques matchs, mais il reste encore du travail à faire à ce niveau. J’espère que les joueurs en prennent conscience. Il ne faut pas baisser les bras, en faire plus, se remettre en question, se mettre au service du collectif. Il ne faut pas non plus tout effacer… ».

LES PROBLEMES DEFENSIFS

« On avait concédé des occasions dans les autres matchs, mais on avait été en réussite. A Ajaccio, on s’est mis en danger trop vite par une trop grande fébrilité qui touche à tour de rôle certains joueurs. Les efforts ne sont pas faits tous en même temps. Le scénario se répète-t-il ? Il y a des situations qui reviennent comme la gestion de la profondeur ; un domaine où on doit progresser. Le fait d’avoir beaucoup changé la défense est une explication à ces problèmes. Il y a un manque d’automatismes ».

LES ABSENCES

 « Les absences sont préjudiciables notamment celles en défense. J’espère que l’on mange notre pain noir en ce début de saison ».

LA VENUE DU LOSC

« C’est le 4ème qui vient à Gerland. En gagnant, on peut le rattraper. C’est un match important. On est dos au mur. Le classement, c’est important car le groupe est jeune et il a besoin de voir concrètement que le travail à l’entrainement paie ».

MONACO LEADER

« Cette équipe a pratiqué un jeu cohérent face au PSG. Elle joue rapidement vers l’avant avec des joueurs qui sont faits pour cela. Il y a de la qualité individuelle avec de très grands joueurs. Et puis ce qui fait la différence, cela doit être l’état d’esprit ».

Sur le même thème