club / Info Club

Inauguration du Pathé Lyon Vaise avec « Astérix »

Publié le 23 janvier 2008 à 15:47 par SR

Hier soir, mardi 22 janvier, se déroulait la très attendue inauguration du nouveau cinéma Pathé dans l’arrondissement de Vaise en présence d'Alain Delon, Gérard Depardieu....

Un multiplexe disposant de 14 salles accueillant 2 800 fauteuils, d'un espace restauration rapide « l’Ouest-Express » signé Paul Bocuse, d'un OL Café, d'un vaste parking de 857 places... inauguré en grande pompe avec la projection en avant-première de la super-production « Astérix aux jeux olympiques ».

[IMG42847#R]« C’est le troisième cinéma Pathé de Lyon après celui de la République et le rachat des 8 Nefs…un quatrième verra le jour l’année prochaine au Carré de Soie. Et l’accueil se fait à chaque à fois avec un grand plaisir » témoignait avec le vice président de l’Olympique Lyonnais Jérôme Seydoux, accompagné du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb et des acteurs du film : Alain Delon, les lyonnais Clovis Cornillac et Alexandre Astier, Gérard Depardieu, Elie Semoun et Francis Lalanne.

L’Olympique Lyonnais, il en a été question dans les propos de l’incontournable Gérard Depardieu : « dans l’esprit du foot, c’est l’équipe à suivre en France. Je suis fan de foot et des grandes équipes qui composent ce sport. L’OL est véritablement une équipe fascinante. Lorsqu’ils jouent bien, c’est merveilleux. Juninho est un véritable artiste. Quant à Benzema, c’est magnifique ce qu’il fait balle au pied » concluait « Obélix » tout en illustrant ses propos de ses mains, esquissant les mouvements aléatoires d’un ballon se faufilant à travers les défenseurs…

[IMG42846#R]Alain Delon, qui interprète Jules César à l’écran eut déjà l’occasion de croiser le petit génie dans les studios d’un « Grand Journal » une semaine auparavant. Impression : « J’ai rencontré un personnage assez fascinant en Karim Benzema car il est très intelligent et très équilibré. Il sait ce qu’il veut, il sait ce qu’il dit… et surtout il fait ce qu’il dit et ce qu’il veut et ça c’est formidable. C’est très rare. Il a une perception très claire et très nette sur sa carrière et sur sa vie. Tout cela en tenant compte de son jeune âge, 20 ans, en fait un être exceptionnel. J’ai aussi été fasciné par le fait qu’il soit star avant l’âge et être star à 20 ans en conservant la tête sur les épaules, c’est rarissime.
Etais-je dans le même état d’esprit lorsque j’avais 20 ans ? C’était un autre univers. Pour ma part, à 20 ans, je ne savais pas encore la carrière qu’allait prendre ma vie. Je ne savais pas ce que j’allais faire, ni comment je le ferais mais quoi que ce soit, je savais d’ores et déjà que je le réussirais.
J’ai rajouté une chose lors de cet entretien, j’ai tenu à lui rappeler qu’il ne sera pas le deuxième Zidane mais tout simplement Karim Benzema. Il se fera son nom… Benzema 
»