masculins / Informations

Incidents de Bollène

Publié le 20 mai 2013 à 21:15 par R.B

Ce lundi 20 mai, Joahn Silvestri responsable des Bad Gones Kop virage nord est revenu sur le déroulement des incidents qui ont opposé supporters lyonnais et marseillais samedi après-midi…

Joahn dans quel contexte s’est déroulé ce déplacement ?
« C'était un déplacement officiel non encadré par l'OL mais organisé par une association reconnue par le club. Comme cela est de coutume, nous avons informé le club et les forces de l’ordre qui sont venues au départ des bus et qui devaient nous attendre avant d’arriver sur le lieu du match ».

Le match ayant été reporté en milieu d’après-midi comment avez-vous réagi ?
« Nous étions partis en convoi de 3 bus. Quand on a appris le report, on a décidé de s’arrêter à une aire d’autoroute. Un bus a raté l’aire de repos et a quitté l’autoroute à la sortie suivante. Dans ce bus, il y avait 20 membres actifs des Bad Gones et 30 que l’on peut qualifier de membres épisodiques ».

Que s’est-il passé ?
« Un bus avec des supporters marseillais est arrivé au péage et ces supporters nous ont reconnus. Il a doublé notre car en roulant sur la bande d’arrêt d’urgence. Les 20 membres actifs ont compris ce qui allait se passer. Ils sont descendus. Les incidents ont alors éclaté devant le péage. Au moment où les 20 Lyonnais sont remontés dans leur bus, un autre bus et un mini bus de supporters marseillais sont arrivés. Nous avons été débordés. Il y a eu beaucoup de blessés notamment un lyonnais blessé au tendon d’un doigt par un coup de couteau… ».

Que faisaient les deux autres bus de supporters lyonnais ?
« On avait été informé par téléphone et on arrivait au plus vite pour rejoindre les lieux. Quand on est arrivés, les gendarmes étaient intervenus. On a essayé de se rapprocher des bus marseillais qui ont pris la fuite. Quant au mini bus, il est parti en fonçant sur les Bad Gones en causant de graves dégâts ».

Qu’allez-vous faire ?
« On est entrés en contact avec un conseiller juridique pour voir les modalités en vue de déposer plainte ».

Sur le même thème