Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / Red Bulls - OL

It’s the New York time

Publié le 16 juillet 2013 à 18:07 par SC

En plein stage dans la ville new yorkaise, l’Olympique Lyonnais joue un second match contre les Red Bulls, mercredi à 2h (heure française)…Une belle manière de faire quelques retrouvailles, mais surtout de soigner toujours plus sa préparation…

Les Lyonnais ne sont pas à New York pour faire du tourisme… Même si ils profitent du décor grandiose qu’offre la « Big Apple », entre buildings imposants et monuments majestueux, les six jours de stage ne sont pas de tout repos. Dans la ville qui ne dort jamais, ils enchaînent réveils musculaires, entraînements et activités physiques tous les jours… en somme, une préparation très intense. Et le match de mercredi s’inscrit parfaitement dans cette dynamique.

Après un match nul mais plutôt convainquant et encourageant contre Pogon dans la ville polonaise de Szczecin, les Lyonnais se mettront à l’heure américaine pour se mesurer au club new-yorkais, les Red Bulls. Ce club, anciennement MetroStars et basé dans le New Jersey, n’a encore jamais remporté la Major League Soccer, le championnat nord-américain. Il s’est hissé une fois en finale en 2008. Même bilan en Coupe des Etats-Unis, c’était en 2003. En cette saison 2013, les Red Bulls sont 3èmes de la Conférence Est et 6èmes des deux Conférences réunies. Pour ce qui est de la Coupe, ils ont été éliminés en 1/8ème de finale. Ils restent cependant sur une grosse performance contre la meilleure franchise de l’Est, Montréal.

Ce sera l’occasion pour l’OL de retrouver d’anciennes connaissances. Le directeur technique des Red Bulls n’est autre que Gérard Houiller, entraîneur de l’OL entre 2005 et 2007, avec lequel il a remporté deux titres de Champions de France et deux Trophées des champions. L’attaque de la formation new yorkaise évoque aussi des souvenirs. L’un, Peguy Luyindula, a porté les couleurs lyonnaises de 2001 à 2004, le temps d’être sacré trois fois Champions et d’inscrire 46 buts en 126 matchs ; l’autre, Thierry Henry, le meilleur buteur français en sélection et en club, n’est pas passé par le club rhodanien mais a marqué l’histoire du football du pays. Un autre monument, cette fois-ci brésilien et lyonnais, aurait pu participer à cette rencontre, mais Juninho a rompu son contrat avec le club new yorkais deux semaines avant des retrouvailles tant attendues….

L’OL retrouvera un stade…la Red Bull Arena. Une enceinte d’une capacité de 25 189 places qui rappellera de bons souvenirs aux supporters des Gones. Le 28 juillet 2012, les Lyonnais y avaient remporté le Trophée des Champions aux tirs aux buts, face à Montpellier…une septième couronne dans cette compétition.

Une ville, un stade, des souvenirs, des retrouvailles…bref, beaucoup d’éléments seront réunis pour que ce match amical soit une belle fête, notamment pour Miguel Lopes qui effectuera certainement ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs. Mais, l’échéance de la Ligue des Champions se rapprochant à grands pas, Rémi Garde abordera ce match avec sérieux…une occasion de concerner tous ses joueurs pour dégager de nouveaux « enseignements d’association, d’état de forme mental et physique ». Lui, qui va "monter en exigence dans la prestation, l'envie de gagner", en saura un peu plus après le match prévu mercredi à 2h…

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.

Sur le même thème